Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié en 1979 aux éditions Cyrnos-Méditerranée, "Vingt années de Corsisme, 1920-1939" , sous-titré "Chronique Corse de l'entre-deux guerres", n'a pour l'heure jamais été réédité et n'est disponible-à des prix prohibitifs- que sur internet ainsi que dans quelques bibliothèques insulaires. A l'heure où sur les étalages des libraires se multiplient des publications insulaires d'intérêt et de qualité souvent très variables, cet ouvrage capital pour la compréhension de l'histoire contemporaine de la Corse, mériterait sans aucun doute une seconde vie.

Rédigé par Hyacinhte Yvia Croce, l'un des principaux cadre du journal "A MUVRA" "Vingt années de Corsisme" est une chronique tenue sur un rythme quasi-hebdomadaire relatant les péripéties de la vie politique insulaire et les évolutions de la revendication corse à travers l'organe de presse fondé par Petru Rocca. Du régionalisme demandant plus de justice envers un territoire ayant un payé un lourd tribu à la défense de la République Française à la revendication d'Autonomie, l'ouvrage met lumière les débats internes animant la mouvance corsiste, les trajectoires de ses principaux animateurs et militants, les interconnexions entre la lutte corse, celles des autres nations opprimées de l'hexagone et les confrontations globales de l'époque.

A MUVRA, le Partitu Corsu d'Azione, puis le Partitu Corsu Autunumistu, s'inscrivent en fait dans la perspective esquissée dès la début du siècle par le journal A TRAMUNTANA de Santu Casanova : défense du peuple et de la culture corse, prise de conscience de l'aspect mortifère des "valeurs de la République", refus de l'hégémonie de l'idéologie du "progrès", affirmation de l'identité catholique du peuple Corse, vision organique de la société.

A cette époque s'élabore une doctrine proprement nationaliste dont la revendication fondamentale n'est autre chose que la maîtrise du destin de la collectivité insulaire.

A CORSICA UN HE MICCA UN DIPARTIMENTU FRANCESE MA UNA NAZIONE VINTA CHI HA DA RINASCE

Par delà les vicissitudes-en réalité contingentes- de l'Histoire, ces fondamentaux du nationalisme corse, basés sur une conception traditionaliste du monde et de la vie, s'imposent, de par leur dimension a-temporelle et universelle, comme les boussoles infaillibles qui seules permettront aux peuples qui le méritent de survivre au chaos actuel.

A Squadra

Vingt années de Corsisme 1920-1939 Hyacinthe Yvia Croce , édition Cyrnos-Méditerranée 1979

Partager cet article