Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

  Reconnaissons aux militants de "A Manca " une qualité rare sous les cieux insulaires : une fidélité sans faille aux principes guidant leur engagement politique . Des principes réaffirmés dans un communiqué diffusé sur leur site internet , relatif aux questions sociétales du mariage gay et du droit de vote des étrangers .

Face à l'hypocrisie et les préoccupations électoralistes des boutiquiers de la politique corse , A Manca ne transige pas : alors que le peuple corse dans son immense majorité demeure attaché aux valeurs traditionnelles et s'affirme  viscéralement hostile à la colonisation de peuplement , elle déclare , sans ambiguité , soutenir les projets de loi concoctés par le gouvernement mondialiste français .

 

 

               Bientot en Corse ?  "  A Manca "  affirme son soutien aux projets "sociétaux" du gouvernement français .

 

A Manca ( anciennement "Manca Naziunale ") est une petite organisation de la gauche insulaire , proche du NPA français dont elle partage les  orientations générales , et notamment celle , fondamentale pour ce courant idéologique , visant à oeuvrer à l'éradication des traditions spirituelles des peuples européens au profit des conceptions matérialistes et économistes qui constituent l'essence des "sociétés ouvertes" .

 

En France , le NPA est de tous les combats pour le remplacement des normes de la majorité par celles de minorités marginales mais soutenues par les forces de l''Argent , ( SOS Racisme , Act Up etc  ..)

Une orientation parfois source de contradictions insolubles pour ce  parti prétendant également  représenter les  aspirations des  classes populaires  . Chacun se souvient de l'épisode de la candidate voilée lors d'elections locales : une jeune fille "issue des quartiers" , se réclamant de valeurs religieuses , adoubée par un parti inspiré de l'esprit "soixante-huitard " , laique et féministe .

Dans le meme registre , on peut douter que les équipes municipales élues grace aux voix de l'électorat immigré, dans certaines banlieues notament , célèbrent en grande pompes des "mariages gays" .

 

Le mouvement national corse lui , sur ces questions comme sur d'autres , défendra ses positions traditionnelles : le corps électoral français en Corse n'est pas un corps électoral Corse , il n'a donc aucune légittimité , quelque soit sa composition  , et les lois de la République française sont celles d'un état étranger , occupant notre terre et oeuvrant  à liquider notre peuple , physiquement et moralement .

 

Comme ceux d'A Manca , les militants de la lutte nationale corse sauront rester intransigeants sur leurs principes .

 

a squadra

                  

 

 

 

 

 

 

Partager cet article