Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Notre camarade Ronan Le Gall est le porte-parole d'ADSAV! le parti du peuple Breton,  mouvement nationaliste indépendantiste historique breton.  Il revient pour CPN sur les actions des " bonnets rouges ", l

eur portée politique, la répression subie de la part de l'état français et le rôle d' ADSAV dans le soutien aux prisonniers politiques, mais aussi sur la réforme territoriale et les perspectives d'avenir du mouvement.

 

521882_3365752976391_746399556_n.jpg

 

Les bonnets rouges ont fait l'actualité durant plusieurs mois. Autonomistes, indépendantistes, paysans, petits patrons... Quelle en était la composition et quelles en étaient les revendications ? Quelle place ADSAV avait il parmi eux ?

Oui, c'est vrai, mais c'est aussi de là qu'est venue la scission du 8 mars, au moment des États généraux, les gens en réalité majoritaires dans le Collectif, les corporatistes et anti-fiscalistes, n'ont pas apprecié, c'est un euphémisme, l'orientation trop "bretonne" du mouvement issue des doléances à ce moment précis. L'annonce de la candidature de Troadec à laquelle Merret avait refusé de participer (c'est vérifié ) a été vécue comme une trahison et une récupération du mouvement par les "Breizhous". Ensuite, les arrestations d'avril n'ont fait que creuser d'avantage le fossé entre les "régionalistes" d'un côté et les autres, incarnés par Nodé/Merret/Rosec qui se sont à l'époque violemment opposés à tout soutien officiel en faveur des 11 mis en examen . Hormis une orientation axée sur la combat social avec GAD et une participation très active au combat en faveur de la réunification, l'actuelle illisibilité du mouvement à l'origine de l'échec des dernières mobilisations (250 personnes à Quimper devant la préfecture seulement et un millier au total sur l'ensemble de la B5) et l'abandon quasi total de l'écotaxe semblent le condamner à disparaître ou à s'allier clairement et sans réserve avec les militants Bretons qui constituent aujourd'hui le noyau dur des différents comités dont les effectifs ont fondu depuis ces épisodes malheureux.

 

http://s1.lemde.fr/image/2013/11/02/534x267/3507173_3_15ce_manifestation-des-bonnets-rouges-devant-le_2224f233e863c8058ace46b5eb82b5b2.jpg

Qu'en est il aujourd'hui et quelles perspectives pour le mouvement ?

A terme, il semble évident que dans tous les cas de figures, s'il survit, ce mouvement n'aura d'autres objets que de servir de base arrière à une nouvelle candidature de Troadec en 2015, cette fois à l'occasion des régionales avec une possibilité assez importante de s'imposer dans le paysage politique, seulement s'il s'ouvre sans complexe sur sa droite afin de tenir réellement compte de la sociologie des militants et sympathisants du mouvement BR et enfin contre carrer le vote FN, d'en récupérer une partie des voix et que la Bretagne reste dans sa dimension géographique actuelle compte-tenu de son échec conséquent dans les départements de l'est breton, en particulier dans le 44.
A noter qu'une importante chasse aux sorcières à l'encontre des militants nationalistes a été mise en place dès janvier/février par les mêmes que cités précédemment alors qu'à cette époque, les natios ne présentaient pas plus de 15 à 20 % des effectifs des dits comités ... Beaucoup ont découvert le combat breton et l'étouffoir jacobin bien réel et sont eux mêmes devenus autonomistes ou natios à cette occasion, on les retrouve aujourd'hui dans le dernier carré des irréductibles, mais le gros des effectifs à bien foutu le camp à partir d'avril.
On peut ajouter que si Troadec a été en fait la caution bretonne du Collectif, lui et les siens y ont toujours été très clairement minoritaires, un tiers environ, et que les clash ont été très nombreux entre-eux depuis le début. C'est aussi pour cela , cette "caution",que beaucoup de militants bretons sont venus à ce mouvement en étant dupés sur le poids réel de Troadec en son sein ...

 

http://a136.idata.over-blog.com/472x329/4/95/27/67/Adsav.png


ADSAV! le parti du peuple Breton, était en première ligne pour défendre les prisonniers politiques Bretons. Quelles accusations étaient portées contre eux et quelles furent

vos actions pour les soutenir ?

Il leur était reproché une destruction de biens publics en bande organisée, passible de 10 ans de prison. Je trouve cette qualification pour le moins curieuse. En effet, on apprends qu'un portique commandé par une entreprise privée, écomouv (où l'on retrouve entre autre dans le capital Goldmann Sachs...) à une société du pays nantais deviens donc un bien public...
Après 48h de garde à vue, 3 ont libéré et 8 autres incarcérés avant le 1er jugement. A la suite de celui-ci, 4 sont resté plus d'un mois en détention provisoire.
Nous avons donc lancé une souscription pour les aider financièrement, afin d'aider à payer les loyers ou de donner un coup de pouce aux familles avec enfants pendant la perte de salaire qu’occasionnait ce coup dur.
Beaucoup de nos membres et sympathisants ont également participé aux diverses manifestations de soutien organisées un peu partout en Bretagne.
Les 11 bonnets rouges seront jugé en septembre.

Quelles conclusions tirez vous des dernières élections européennes ?

Il est assez difficile de tirer des éléments vu les circonscriptions qui ne ressemblent absolument à rien, les intérêts de la Charente Maritime étant bien différents de ceux de la Bretagne.
Néanmoins, nous pouvons noter le bon score de Christian Troadec, leader régionaliste des Bonnets Rouges, avec une liste dite d'ouverture, même si ce n'est pas tout à fait le cas. Nous pouvons également nous amuser de la claque reçue par l'Union dite Démocratique Bretonne, satellite à peine caché du parti socialiste français et ennemi de la nation Bretonne. Certains dirigeants de l'UDB n'ont pas hésité à cracher ouvertement sur les Bonnets Rouges durant l'hiver et plusieurs responsables n'hésitent pas à insulter ceux qui parlent de Nation Bretonne.
J'avoue que c'est mesquin, mais cela me réjouit.

 

10517947_10202984171659024_4656958905210421750_n.jpg


La réforme territoriale semble ces derniers temps se préciser. En quoi celle ci ( si son application a bien lieu ) touchera la Bretagne ?

le Peuple Breton ne souhaite ni plus ni moins que la réunification de son territoire. le dernier sondage le prouve largement s'il en était encore besoin (77% des sondés).

Mais nous pouvons compter sur les jacobins, les francs-maçons et les socialistes pour empêcher cette réunification, les barons comme Ayrault, Poignant, Cuillandre, Auxiette et les autres castrés de la clique socialiste qui, eux, militent pour une fusion avec la région factice Pays de la Loire.
Ceci amènerait ni plus ni moins à la disparition programmée de la Bretagne, à plus ou moins long terme.
Cela, nous le refusons. il faut que les Bretons aient conscience du danger qui pèse au dessus de leurs têtes.

Quelles perspectives voyez vous pour ADSAV dans l'avenir ?


Nous sommes actuellement en pleine restructuration, avec de nouvelles têtes, de nouvelles idées. un nouveau site est en projet fusionnant le blog et le site.
Nous voulons être opérationnels pour la rentrée, avec des sections plus axées sur le localisme.
Certaines barrières sont tombées, et la situation de la France, qui ne cesse de se dégrader, nous donne raison.
L'avenir est aux Peuples privés d'existence par la république jacobine.
A nous d'écrire l'histoire!

 

Merci camarade



Adsav! Le parti du peuple breton
Site Web : http://blog.adsav.org/

Partager cet article