Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://2.bp.blogspot.com/-hh3z0UsJCHY/UYPzoGJCLzI/AAAAAAAAAEQ/1TwK5ctpsWg/s640/newalan.jpg

 

   Le 3 septembre 2012,  Alan Ryan, commandant de l'Irish Republican Army ( réunifiée ) pour la ville de Dublin, tombait sous les balles de trafiquants de drogue contre lesquels son organisation et ses filiales politiques et citoyennes mènent une guerre sans merci. Ses obsèques avaient donné lieu à une véritable démonstration de force de l'IRA en plein centre de la capitale irlandaise.

Comme annoncé par l'organisation politico-militaire, Alan Ryan a été vengé et la lutte contre les dealers ne faiblit pas.

 

 Cette année encore , une commémoration fut organisée par la mouvance catholique républicaine irlandaise dans la ville de Kitchener, au Canada.  Le 32 CSM ( Mouvement pour la souveranineté des 32 comtés),  l'aile politique de l'IRA réunifiée a rendu un nouvel hommage à Alan Ryan, à son combat contre la drogue et son engagement au service de son peuple.

 

http://c3.thejournal.ie/media/2013/09/republicans-take-part-in-the-first-annive-14-630x332.jpg

 

 

Amis, Camarades

Le Mouvement pour la  Souveraineté  des 32 Comtés  envoie ses salutations révolutionnaires et fraternelles à vous qui vous réunissez au Canada pour rendre hommage au volontaire de l' IRA Alan Ryan. 

Rendre hommage à un homme du caractère du vol Alan Ryan est très facile en effet. 

C'est facile parce que nous rendons hommage à un homme d'honneur. 

Le volontaire Alan Ryan s'engagea pour sa communauté et son pays, il ne basait pas son jugement sur les personnalités mais en fonction de la défense des principes de la Proclamation de 1916 et la Déclaration d'Indépendance.

Aujourd'hui, les mêmes principes s'appliquent, la position républicaine n'est pas différente de ce qu'elle a toujours été, sur la base de la défense, du respect de la souveraineté de la nation irlandaise et du combat contre la violation de cette souveraineté.

La mort du volontaire Alan Ryan des mains de criminels fut un moment déterminant dans l'évolution de la lutte républicaine. Nous ne pouvons commencer à comprendre la signification de cet acte immonde qu' en découvrant les circonstances exactes et le contexte dans lequel cela s'est produit.

Depuis le début même de la résistance irlandaise à l'occupation britannique il y à plusieurs siècles, un thème central du conflit a été la légitimité légale de la résistance irlandaise. La puissance occupante et ses marionnettes du parlement  irlandais ont toujours essayé de dépeindre les forces républicaines irlandaises comme des criminels engagés dans une entreprise illégale.

Maintes et maintes fois, au mépris de la criminalisation, les républicains irlandais ont enduré la mort sur ​​le terrain, l'emprisonnement, la déportation et la mort en grève de la faim comme de nobles affirmations de la légitimité de nos actions et de notre cause.

L'attentat contre Alan Ryan était une attaque contre tous ces efforts, historiques et contemporains, elle prouve que la politique insidieuse de  criminalisation est un échec.

Le magnifique réponse de la communauté d' Alan à sa mort prématurée fut le vrai reflet de l'attachement d'Alan à cette communauté. Un thème central de républicanisme d' Alan était sa lutte contre l'abus des drogues et ceux qui vivent de  ce commerce infâme.

Mais Alan savait que trop bien que la lutte contre l'abus de drogues n'est pas un problème simple et doit être traité sur un large éventail de fronts. La lutte contre les barons de la drogue était un tel front mais le travail dans d'autres directions  est  aussi essentiel.

La frénésie des médias à la suite de l'assassinat d'Alan, bien que prévisible, fut révélatrice pour les républicains irlandais. Mais la leçon la plus saillante de toutes fut comment, à travers nos dignes actions d'accompagnement de notre camarade à sa dernière demeure, nous avons résolument démoli leurs mensonges et la propagande au  yeux du monde.

Nous n'avons rien proféré, mais  tout dit, quand des milliers de gens ordinaires suivirent le cortège et bordé la route jusqu' à son dernier lieu de repos. Ses compagnons d'armes firent le salut traditionnel. Ses camarades en uniforme entourèrent le corbillard. Ses anciens camarades emprisonnés portèrent sa dépouille et de nombreux camarades  l'accompagnèrent pour  son dernier voyage.

C'était un hommage à l'homme et une réponse claire à ceux qui cherchaient à injurier sa mémoire.

En tant que républicains souhaitant rendre hommage à Alan permettez-nous de le faire en suivant son exemple.

Le Mouvement pour la Souveraineté des 32 comtés se souvient  avec fierté de notre camarade tombé au combat.

Beir Bua

Partager cet article