Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

  Comme annoncé il y a quelques jours , les manoeuvres conjointes des forces spéciales françaises et saoudiennes en Corse ont débuté .La Base aérienne de Solenzara s'est donc mise à la mode Halal et djellabah . Une illustration du jeu trouble du pouvoir français consistant à  réprimer l'islamisme radical des banlieues  tout en collaborant avec ses principaux bailleurs de fonds wahabites ( saoudiens et qataris ) . Une statégie risquée, élaborée  à Washington ,  et fondée sur un constat : l'echec de l'intégration des populations musulmanes en France . Le controle direct  de la frange potentiellement radicale de l'Islam sera  sous- traité aux monarchies wahabites du Golfe afin d'empécher son basculement en faveur de l'Iran révolutionnaire , tout en permettant un embrasement des banlieues "sur ordre" en cas de troubles sociaux ou politiques pouvant menacer le pouvoir pro-américain en France .

Sur les théatres extérieurs d'opération ( Lybie , Syrie , Liban ), France et monarchies wahabites du Golfe prennent une part de plus en plus prépondérantes à la réalisation des objectifs du Pentagone , l'opinion publique américaine n'acceptant plus les pertes importantes de soldats et les sommes colossales englouties dans les guerres coloniales .

 

a squadra

 

 

                         Les hélicoptères "Black Hawk"  saoudiens manoeuvrent en Corse .Sans  susciter la moindre réaction des dirigeants "progressistes" de l'Assemblée de Corse .

 

 

 Précisions sur l'exercice militaire franco-saoudien en cours :

 

Baptisé "Tigre 2", il impliquera des moyens importants, dont plusieurs hélicoptères saoudiens Black Hawk.

Cet exercice du COS (Commandement des Opérations Spéciales) est conjoint avec le rendez-vous annuel de la BFST (Brigade des forces spéciales Terre), "Gorgones" qui se déroulait généralement à Caylus (Tarn-et-Garonne).

L’an passé, une délégation saoudienne avait assisté à Gorgones, ce qui l’a visiblement convaincue. Tigre 2 n’est pas un exercice purement terrestre : des moyens de la Marine et de l’Armée de l’air seront également engagés.

Discrète, la coopération française avec les forces spéciales du Moyen-Orient est très active, que ce soit avec la Jordanie, le Qatar, les Emirats ou l’Arabie saoudite.

Les éléments français participant à Tigre 2 sont des unités appartenant au COS, dont la BFST :

- le 1er régiment parachutiste d’infanterie de marine (1er RPIMa),
- le 13e régiment de dragons parachutistes (13e RDP),
- le 4e régiment d’hélicoptère forces spéciales (4e RHFS),
- des commandos marine,
- des commandos de l’air,
- et l’escadron de transport Poitou.

 

 

Partager cet article