Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/sites/regions_france3/files/styles/top_big/public/assets/images/2015/01/12/banderole_le_qatar_finance_le_psg_et_le_terrorisme.jpg?itok=5QTW0s5B

 La Commission de Discipline de la Ligue de Football Professionnel ( LFP ) a condamné le Sporting Club de Bastia à une amendes de 35 000 euros suite aux péripéties qui avaient émaillé la rencontre SCB-PSG du 10 janvier dernier. Des banderoles mettant en cause le financement du terrorisme par le Qatar, propriètaire du PSG, et affichant un soutien au président syrien Assad, avaient été déployées avant le début du match. Cette manifestation de conscience politique de la jeunesse corse avait été unanimement saluée, tant en Europe que dans le monde arabe. D'une hypocrisie toute française, la LFP ne fait pas d'allusions directe aux banderoles, la sanction incluant d'autres faits tels le lancement d'engins pyrotechniques. La volonté de clore l'affaire et d'éviter l'extension de la polémique est ici manifeste.

 

Ironie du sort, quelques jours après la sentance, l'actualité remet en lumière les liens entre Qatar et terrorisme :  la branche lybienne de l'Etat Islamique revendiquait et exhibait l'égorgement de 21 chrétiens coptes égyptiens enlevés en Lybie au mois de décembre. Or les éléments et groupes ayant prété allégeance à l'EI sont essentiellement issus des milices de Misrata, armées financées et encadrées conjointement par les services français et qatariens depuis le début de l'opération de renversement du régime national de Muammar Kadhafi. L'homme de main du Qatar dans la région est AbdelHakim Belhadj. Ancien membre du Groupe de Combat Islamiste Lybien ( formé par la CIA en Afghanistan ) puis affilié à Al Qaïda , Belhadj s'imposa comme le principal chef politique et militaire des factions jihadistes engagées en Lybie grâce aux fonds qataris. Devenu un "héros de la liberté" , BELHADJ fut reçu le 2 mai 2014 au Quai d'Orsay pour trois " réunions discrètes". Deux jours auparavant , Belhadj tenta de donner une conférence à l'IREMO  ( Institut de Recherche  et d'Etudes Méditerranée Moyen Orient ) sur le thème ...Des Droits de l'Homme en Lybie !  Cette mascarade fut interrompue par l'action déterminée des Comités Révolutionnaires Internationaux ( soutiens de la Jamahryah Lybienne en Europe ).

 

                             Abdelhakim Belhadj, l'homme d'AL Qaïda et du Qatar, reçu en ami par la France...

 

 L'Etat Islamique et les groupes affiliés controlent une grande partie des zones pétrolières de l'est de la Lybie, mais aussi la plupart des zones de transit et d'embarquement des immigrés clandestins à destination de l'Europe. Le partenariat entre la République Française et l'émirat du Qatar trouve là son plus éclatant résultat.

 

La condamnation des banderoles de Furiani par la France de "Charlie" et de la liberté d'expression constituent donc un véritable hommage du vice à la vertu mais aussi une glorieuse cicatrice pour une jeunesse corse aujourd'hui partie prenante de la lutte mondiale contre l'impérialisme et le jihadisme.

 

A Squadra

 

 

Partager cet article