Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

    La cité impériale aura le privilège d'accueillir le 20 avril prochain une figure éminente du "boboïsme parisien", Clémentine Autain, à l'invitation du mouvement de gauche autonomiste insulaire "a manca alternativa",pour un débat sur le thème "une autre politique est possible".

 

  Clémentine Autain est l'une des porte-paroles de la Fédération Pour une Alternative Sociale et Ecologique ( FASE ), un regroupement de petits groupes de la gauche pseudo-radicale, aujourd'hui intégré au Front de Gauche du sénateur ultra jacobin, Mélanchon.

  Comme la plupart des vedettes de la gauche caviar parisienne, Clémentine Autain n'a jamais connu le monde du travail, effectuant sa carrière au sein du monde politicien et médiatique. Cette "révolutionnaire" fut la protégée du Maire de Paris Delanoé qui lui confia le poste d'adjointe à la Jeunesse de 2001 à 2007. Elle est également chroniqueuse et "débatrice" au sein de plusieurs grands médias audiovisuels.

 

A gauche, Clémentine Autain, protégée de Bertrand Delanoé ,symbole de la génération "bo-bo".Les "people" contre le peuple... 

  Clémentine Autain participe à toutes les escroqueries suscitées par le Système pour détourner et canaliser la colère populaire : féminisme, altermondialisme ( c'est à dire mondialisme ), immigrationnisme ( à l'instar du patronat ), activisme gay et lesbien au sein duquel elle prend la défense des lesbiennes contre les tendances "phallocratiques" de certains gays des milieux associatifs. Elle milite également contre la "discrimination subie par les bi-sexuels dans le monde militant homosexuel : la bi-phobie ( sic !)". De nobles combats bien éloignés des préoccupations du monde du travail et qui ne manqueront pas de passionner les Corses...

  Autain et ses semblables prétendent donc combattre le libéralisme économico-social tout en soutenant le libéralisme sociétal comme si ces deux aspects d'une même entreprise de domination et de destruction pouvaient être dissociés. 

 

 A Ajaccio le 20 avril les bobos tenteront d'enfumer les gogos destinés à servir de bétail électoral à leurs complices insulaires.

 

A Squadra

 

Partager cet article