Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 La lecture attentive  de la presse militante donne souvent , plus que les discours destinés au grand public , de précieuses informations quand aux débats internes d'une organisation politique .C'est à la fois avec plaisir et soulagement que l'on peut constater  que le Ribombu Internaziunale, organe de presse de Corsica Libera, commençe à se poser des questions sur ses propres orientations. Certes, l'article intitulé "L’Allemagne décomplexée", p.18 du n°74 (juillet 2012 ) , ne prend pas une position ferme en rapport à la Corse mais il est évident qu'il s'agit d'une critique discrète du principe de "communauté de destin".
L'auteur (M.M.) y fait état de la remise en cause de la politique culturelle allemande imposée par l'OTAN depuis deux générations: le "Multikulti". Dorénavant, la classe politique, y compris les partis majoritaires de droite comme le C.DU. d'Angela Merkel,estime que la priorité est d’exhumer "l'attachement à la culture allemande et à ses richesses". "Une attitude décomplexée qui s'articule avec le retour à cette culture dominante fondée sur les racines chrétiennes du pays: la "Leitkultur".


Si la première nation de l'U.E. considère, malgré la douloureuse expérience de l'histoire, que le principe multiculturel est dangereux pour sa survie, sans doute serait-il temps pour un peuple en péril comme le notre de revoir les copies de ses pseudo- projets constitutionnels. Ainsi, en des termes élégants, cet article du Ribombu Internaziunale suggère simplement que nous devons vivre avec notre temps et nos intérêts assumés et  non plus selon les normes du Mitterrandisme.
Ce mensuel engagé  ayant tout de même une ligne éditoriale stricte, cet article n'est pas passé au travers des mailles par hasard... Surtout après la performance malheureuse de C.L. aux dernières élections législatives de juin 2012, et en particulier celle de la circonscription de Bastia  où son candidat avait adopté une stratégie dans la logique de "Corsica 21", le projet de société de C.L. ( score "historique" de 3,3% pour des  candidats se revendiquant ouvertement de la "communauté de destin " ) .
De fait, comme beaucoup d'allemands , l'electorat et la base militante nationale corse  font le constat  suivant : "inspiré par une certaine classe politique libérale, le "MultiKulti" atteint aujourd'hui ses limites."  L'on ne peut donc que se féliciter de  l'existence de militants réalistes au sein de C.L., et les encourager à se faire entendre à la proportion de ce qu'ils représentent réellement...

 

a squadra

Partager cet article