Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

    La nouvelle est devenue quasiment officielle : l'association Egalité et Réconciliation, fondée et présidée par Alain Soral, va se transformer en parti politique avec le soutien de l'humoriste Dieudonné. Il y a quelques mois était créée une antenne corse d'ER, ce qui laisse à penser que la structure politique entend se développer sur l'île également.

 

http://www.egaliteetreconciliation.fr/local/cache-vignettes/L250xH138/arton26119-08da6.jpg

 

Egalité et Réconciliation est née en 2007, dans le but de servir d'aiguillon idéologique au Front National, de passerelle entre le parti lepéniste et des milieux à priori hostiles. Depuis sa création, ER s'est attelée à un vaste travail de conscientisation et de politisation de la jeunesse hexagonale au point d'être déclarée, en compagnie de Dieudonné, ennemi public numéro 1 par les centres de pouvoir officiels et occultes de la République Française.

 

La rupture avec le Front National ( qui changera sous peu de nom et donc d'identité politique ) est officiellement consommée depuis la parution cet été d'une tribune d'Aymeric Chauprade, conseiller de Marine Le Pen sur les questions internationales, prônant de manière quasi-explicite l'alignement du parti sur "l'axe américano-sioniste", et donc un basculement idéologique, politique et stratégique du lepénisme en direction de  l'intégration au Système.

D'aucuns penseront que ce schisme dépasse en réalité les querelles d'égo ( surdimensionnés dans ces milieux ) et répond à une stratégie souterraine de partage des tâches, le FN Bleu Marine s'engageant dans la "dédiabolisation" tandis qu'ER "fixerait" l'électorat issu de l'immigration, neutralisant la stratégie socialiste d'instrumentalisation des communautés extra-européennes ( la ligne "terra nova" ).

 

Si ER s'est imposée en France  comme l'épicentre d'une véritable galaxie dissidente, son idéologie et son projet politique se placent sous le signe de l'illusion et de la contradiction.

 

- Illusion de prétendre ressusciter un cadavre: la France, dont l'effondrement moral et la décomposition ethnique s'accélère chaque jour sous l'effet des dynamiques mondiales ( immigration de masse, islamisme, américanisation ).

 

-contradiction entre une aspiration à constituer une avant-garde politique et des références se situant exclusivement dans un passé révolu ( la France des Trente Glorieuses, compromis gaullo-communiste des années 1945-1969 ).

 

- illusion d'un combat axé sur l'Egalité, le citoyennisme et autres "valeurs de la République". Ces concepts anti-traditionnels, anti-naturels furent inventés de toutes pièces par  des courants de pensée et un régime dont l'évolution logique intrinsèque aboutit à la dictature des "minorités agissantes", lobbys et réseaux divers que prétend combattre ER.

 

                                            LA DISSIDENCE EN CORSE, SOUS LE SIGNE DE LA TESTA MORA 

 

Rebelle, Insoumis mais imprégné de valeurs à la fois aristocratiques et communautaires, le Peuple Corse est par sa nature même viscéralement réfractaire au politiquement correct, au paradigme occidentalo-capitaliste et à ses métastases. Les Corses n'ont à se réconcilier avec personne si ce n'est avec eux-mêmes.Les plus conscients d'entre eux combattent la colonisation de peuplement planifiée par la République Française. La lutte de libération Nationale menée depuis des décennies contre un état et un régime qu'en réalité défend ER, constitue le seul cadre envisageable du développement d'espaces de Dissidence.

Celle-ci a en Corse un véritable horizon politique : celui de l'Indépendance et de l'Europe des Peuples, sous-tendu par une véritable Sécession, d'ordre idéologique, morale, spirituelle.

 

C'est sous l'emblème traditionnel de la TESTA MORA, et non sous le subversif tricolore que s'épanouira en Corse la Dissidence.

 

                                          Blanc-black-beur-bleu-blanc-rouge, le nationalisme français n'a pas sa place en Corse...

http://www.nouvelordremondial.cc/wp-content/uploads/2014/01/quenelle-maghrebins.jpg

 

Les ambitions et objectifs d'Egalité et Réconciliation en Corse, ses éventuelles connexions avec d'autres réseaux, partis et officines pro-français  ( Front National, Mouvement Corse Française etc..) n'apparaissent pour l'heure pas clairement. Mais quoi qu'il en soit, pas plus que les autres expressions du nationalisme hexagonal, l'ultra-républicanisme bleu-blanc-rouge-blanc-black-beur d'ER N'A PAS SA PLACE EN CORSE .

 

A SQUADRA

 

 

 

 

 

Partager cet article