Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

   Unité Continentale est une organisation pan-européenne d'inspiration eurasiste basée à Belgrade et soutenue par le Parti Radical Serbe ( dont le principal dirigeant, Vojislav Seselj, croupit depuis onze ans dans les geoles de la "Communauté Internationale" à La Haye ).  Victor Lenta, membre de son bureau politique était en visite en Corse à l'invitation du Cercle "Petru Rocca" pour un échange de vues et d'informations autour de la lutte anti-impérialiste globale. Très active en Ukraine  aux côtés de l'Armée populaire du Dombass qui combat le régime fantoche installé par les occidentaux à Kiev, Unité Continentale est également engagée dans le soutien politique  à la Résistance Verte libyenne qui regroupe les partisans de la Jamariyah ( "l'état des masses"  ) fondée  en 1969 par le Colonel Kadhafi . 

 

Basée sur les principes énoncés par le " petit livre vert" , la Jamariyah constitua quarante ans durant une voie d'émancipation socialiste et nationale faisant de la Libye le pays le plus stable et prospère de la région. Sa population ne fut jamais tentée par l'émigration en Europe .Le régime de Kadhafi servit également de verrou à une immigration de masse venue d'Afrique sub-saharienne qui aujourd'hui se deverse sans frein sur l'Europe .

 

Mais la résistance des partisans de la Jamariyah n'a jamais cessé et reprend ces derniers temps une certaine vigueur.

  Victor Lenta nous expose la situation actuelle sur cette ligne de front essentielle de la lutte anti-impérialiste :

 

 

La Libye est en train de subir une « balkanisation » de la part des occidentaux. Depuis 2011 le
gouvernement fantoche installé par les ennemis de la Libye réelle, ne contrôle finalement qu'une
infine partie de ce territoire, laissant le reste du pays à la merci des djihadistes et des bandes armées.
L'actuel territoire libyen sert malheureusement de base arrière ou de transit pour les islamistes avant
d'aller combattre en Syrie. Cet état de fait participe ainsi activement à la déstabilisation voulue de la
région saharienne.
Certains gouvernements livrent des armes qui arrivent directement dans les mains des djihadistes ou
à d'anciens terroristes comme ABDELHAKIM BELHADJ, ancien membre d'AL-QUAÏDA, maître
de Tripoli et tortionnaire de nombreux libyens .
Ce criminel est passé des prisons secrètes de la CIA en tant que terroriste à interlocuteur adoubé par
l'OTAN pendant la prise de Tripoli en 2011. Récemment ce terroriste légal a été accueilli en France.
Il a voulu donner une conférence à Paris le 30 avril 2014, sur le thème des DROITS DE L'HOMME
et de l'avenir de la Libye.
Cette mascarade a vite été interrompue par les militants des Comités Révolutionnaires
Internationaux et d'Unité Continentale.
Deux jours plus tard, ce pantin aux mains tachées de sang a été reçu au Quai d'Orsay pour une réunion
« discrète » .
Heureusement pour le peuple libyen, la résistance verte ( les membres de l'ex-Jamahirya ) reprend
du terrain militairement avec un soutien indéfectible  de la population.
Récemment, le parti vert unifié a été créé. Ce mouvement politique en exil a pour objet «
l'établissement d'une Libye authentiquement démocratique par la tenue d'élections libres et le
rétablissement d'un état de droit dans un pays meurtri par la guerre civile et dirigé par un
gouvernement corrompu. »
Son moyen d'action est d’oeuvrer à la formation d'un gouvernement Libyen en exil et de faire
reconnaître ce gouvernement par des pays membres de l'ONU.

Parallèlement, le 25 mai 2014, les tribus de Libye qui constituent le socle légitime de la nation
libyenne ont tenu une conférence qui a réuni plus de 2000 de leur responsables.
Elles se sont mises d'accord sur plusieurs points qui méritent notre attention :
• Dissolution du Congrès Général Libyen.
• Abolition de toutes les lois adoptées par cette structure illégale et ainsi que celles prises
sous la menace des armes par les agences du gouvernement.
• Abolition de tous les contrats et engagements signés par ce gouvernement, car contraires à la
souveraineté du pays.
• Dissolution des milices, avec interdiction à l'armée et à la police de distribuer des armes.
• Retour des exilés, instauration d'un dialogue national avec amnistie pour ceux qui n'ont pas
de sang libyen sur les mains, et qui n'ont volé ni bien ni argent.
Tout ces mouvements de résistance en Libye participent au combat contre l'impérialisme
occidentale qui a détruit ce pays
En conclusion, avant l'intervention de l'OTAN en Libye, le socialisme vert de Kadhafi avait donné
au peuple libyen :
-l' eau et l'électricité gratuite
-pas d’impôt, pas de TVA
-prêt bancaire à taux o%
-logement offert à chaque famille libyenne
-Nourritures et biens de consommations importés subventionnés à 50%
-Éducations et soins gratuits

 Les avions de l'OTAN qui en 2011  bombardèrent la Libye, faisant des dizaines de milliers de morts décollaient de la base aérienne de Solenzara . Ces opérations terroristes furent condamnées par le courant indépendantiste corse qui à cette occasion  rappela au monde  que le peuple Corse, lui-même colonisé et privé de ses droits politiques, ne saurait être associé aux crimes de guerre perpétrés depuis son sol par le bras armé de l'impérialisme occidental.

 

A Squadra

 

 

Partager cet article