Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTgyDboQTJ2DAKUNIauDWmpAiA2yBy9EItrje5VvLSNIj5v3ozP5Q

 

Les Indo-Européens sont un ensemble de peuples d'Eurasie (Albanais, Arméniens, Baltes, Celtes, Germains, Grecs, Indiens, Iraniens, Kurdes, Latins, Scythes, Slaves) qui parlent des langues issues d’une ancienne langue appelée indo-européen commun qui a été partiellement reconstituée.

Selon l'anthropologue Georges Dumézil, l'idéologie sociale de ces peuples était originellement structurée autour de trois fonctions :

  1. la fonction sacrée qui regroupe ceux qui prient, qui détiennent la connaissance (les prêtres, le clergé) ;
  2. la fonction militaire qui regroupe ceux qui combattent, qui dominent militairement (les guerriers, la noblesse) ;
  3. la fonction productive qui regroupe ceux qui travaillent, qui produisent les richesses (agriculteurs, artisans, commerçants, etc.).

Les religions des peuples descendants des Indo-Européens sont également structurées autour de ces trois fonctions.

LES TROIS FONCTIONS CHEZ LES INDO-EUROPÉENS

C’est Georges Dumézil qui a découvert, en 1938, l’existence d’une véritable « idéologie » indo-européenne, d’une structure mentale spécifique se manifestant par une même conception du monde. « Suivant cette conception, que la comparaison de documents pris dans la plupart des vieilles sociétés indo-européennes permet de reconstituer, écrira-t-il, tout organisme, du cosmos à n’importe quel groupe humain, a besoin pour subsister de trois types hiérarchisés d’action, que j’ai proposé d’appeler les trois fonctions fondamentales : la maîtrise du sacré et http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT0zMFek_6N45atkFMShjwecwEK2qpGYTEwHsLTB8Xdb0l1fZpLhttp://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSpL2Rt8JRzWRpOxAIvUcGHP7ivybccVF2zdKI4F5wfrQkXkp3Edu savoir avec la forme du pouvoir temporel qu’elle fonde, la force physique et la valeur guerrière, la fécondité et l’abondance avec leurs conditions et leurs conséquences » (1).

Sur le plan social, l’on retrouve cette tripartition dans tout l’espace indo-européen, de l’Inde à l’Irlande, les trois fonctions correspondant schématiquement aux prêtres-rois, aux guerriers ainsi qu’aux producteurs, paysans et artisans. C’est ainsi que dans l’Inde traditionnelle les Brahmânes correspondent à la 1ère fonction, les Kshatriyâs à la 2 ème et les Vaishyâs à la 3 ème. A l’extrême ouest de l’aire couverte par les indo-européennes, chez les Celtes, César nous apprend que la société gauloise se composait des Druides, des Equites ou Chevaliers, et de la Plebs, le Peuple…

 

 

Pour Dumézil, « le schéma tripartite est mort en Occident avec les États généraux de 1789, quand la noblesse et le clergé ont baissé le pavillon devant le tiers État. On a enfin répondu à la question : qu'est-ce que le tiers état ? Eh bien, c'était la ruine du système trifonctionnel »[]

 


 

Le monde Moderne est aujourd'hui dominé par la vision du monde matérialiste des "hors castes" , usuriers , banquiers, spéculateurs, considérés comme impurs par les civilisations d'origines Européennes .

Une authentique Révolution visera à rétablir l'Ordre Traditionnel qui fut celui de nos glorieux ancetres ..

 

 

a squadra

Partager cet article