Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

10322633_10152137919963587_5881476086407651252_n.jpg

  Ce samedi 29 mai, Aiacciu était endeuillée par  l'un de ces drames de la violence ordinaire tendant à rapprocher notre pays des "standards" hexagonaux , tant dans les faits eux-mêmes que dans leur traitement médiatico-judiciaire.

Un jeune polonais de 28 ans, Krzystof  Zemliewicz était tué en pleine rue d'un coup de couteau par un ressortissant tunisien "clandestin", à la suite d'une banale altercation. 

Les médias mainstream traitèrent l'information selon les codes non écrits en vigueur dans la profession et présentèrent l'affaire comme une rixe entre SDF alcoolisés, plaçant en quelque sorte assassin et victime à égalité, afin de ne pas encourager le développement de coupables pensées au sein de la population.

 

 Loin de l'image du clochard aviné que tentent d'accréditer médias et "sources proches de l'enquête ", Krzystof Zemliewicz était en réalité l' un de ces nombreux travailleurs précaires mais dignes, venus de l'est européen et  exploités de manière éhontée par le patronat souvent  peu scrupuleux du secteur du batiment.

Au fil du temps, Krzystof le polonais  s'était rapproché de certains jeunes Corses par le biais du football et notamment ceux du groupe de supporter de l'A.C.A. " l'Orsi Ribelli" , incarnant avec eux cette fraternité européenne liant des peuples unis par des origines et un destin civilisationnel communs.

 

Krzystof  le travailleur européen est mort en Corse, victime dans la force de l'âge d'un système privilégiant le lointain sur le prochain, le délinquant à l'honnête homme . Le sytème français . 

 

Ses camarades ORSI RIBELLI tiennent à honorer sa mémoire et  lui rendre un hommage revendicatif .Il ne l'oublieront pas .

 

A Squadra 

 

http://www.jdcorse.fr/JDC2/local/cache-vignettes/L314xH196/15_SPORT_FOOT_ACA-b189e.jpg

  Communiqué du groupe ORSI RIBELLI :

 

"L’Orsi Ribelli tient à rendre hommage à Krzysztof Ziemlewicz dit "Kris", assassiné à l’arme blanche le vendredi 30 Mai, par un individu d’origine nord-africaine qui pour l'heure est toujours en fuite (Presse).

Ce jeune polonais de 27 ans qui travaillait en Corse depuis plusieurs mois, avec une réelle volonté d’intégration, était devenu un habitué de Timizzolu où il suivait les matchs de l’ACA, et un sympathisant de l’Orsi Ribelli. Il avait pu trouver dans notre groupe une nouvelle famille, loin de sa terre natale, et nous avons toujours pu compter sur lui.

Kris a été victime d’un crime barbare en étant poignardé en plein centre ville d’Ajaccio, à une heure d’affluence et devant de très nombreux témoins. Même si nous ne connaissons pas encore les circonstances exactes de ce drame, rien ne pourra justifier un acte aussi sauvage.

Nous nous demandons comment une telle atrocité a bien pu se produire ? Comment un individu peut-il transporter une arme blanche, et en faire usage aussi froidement en plein cours Napoléon à 11h du matin?

Nous nous inquiétons légitimement du climat insécuritaire de ces dernières semaines, et il appartient désormais à chaque corse de prendre conscience du danger de banaliser des pratiques dignes des pires banlieues françaises.

Il est aujourd’hui en notre devoir, de faire tout ce qui est possible pour qu’une telle barbarie ne se reproduise plus jamais.

Riposa in paci Kris.
Ùn ci scurderemu mai di tè." 

Partager cet article