Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

  La ville de Calvi et son maire Mr Santini ont reçu ce mardi la visite de haut gradés de l'O.T.A.N, parmi lesquels l'ancien chef de corps du 2eme REP, venus en Corse pour un exercice de haut niveau nommé "Deployex 13", planifié par le "Corps de Réaction Rapide Allié".

 

 L'ARRC est un Etat-Major multinational de l'OTAN, de composante terrestre stationné à Gloucester (Angleterre), prêt à se déployer rapidement à travers le monde dans les cinq à trente jours, avec le soutien spécialisé et intégré à soutenir et à protéger le siège une fois déployé.

 

  L'exercice prévu jusqu'au 21 juin prochain, a pour objet " d'entraîner les éléments initiaux de l'Etat-Major dans leur mission de prise de contact avec la nation hôte en cas de projection d'une force. " En clair, prendre contact avec les autorités fantoches installées par l'impérialisme occidental ( Afghanistan, Lybie etc ) et s'assurer du controle des populations des territoires envahis.

  Depuis ses  semi-échecs en Irak, Afghanistan et Liban-Sud, l'axe américano-sioniste délègue de plus en plus de missions de première ligne à ses supplétifs français et britanniques, tant sur le plan diplomatique ( tentative de renversement du régime nationaliste syrien ) que militaire ( destruction de la  Lybie, assassinat de Kadhafi ).

 

Pour le Général Maurin, chef opérationnel de l'ARCC pour cette mission, "«  Lors du choix de l'endroit où nous pourrions mener une opération de ce type, la Corse avec sa base aérienne de Solenzara qui nous accueille, ses aéroports et ses ports, reconnue pour ses capacités d'accueil, était une évidence". 

 

  Il est vrai qu'avec Ange Santini, les officiers de l'O.T.A.N. ne pouvaient pas mieux rêver en matière de collaborateur servile. Nul ne doute en revanche d'une avalanche de protestations émanant des élus nationalistes et  "progressistes" de l'Assemblée de Corse...

 

 A  Squadra

 

 

 

 

 




Partager cet article