Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

  Des dizaines de jeunes ont exprimé leur colère ce mercredi soir devant le commissariat de Bastia à l 'issue du troisième rassemblement de soutien aux militants de la Ghjuventù Indipendentista,raflés et gardés à vue depuis lundi matin . 3 de ces jeunes ont été déportés à Paris hier matin.

Cette vague de repression intervient à quelques jours de la visite en Corse du ministre de l'interieur français Manuel Valls.

 

Mr Valls, qui se déclare "éternellement lié à l'état d'Israel",s'inspire visiblement  de son illustre modèle dans la gestion des territoires occupés et  entend traiter les Corses comme des Palestiniens. Ses fracassantes déclarations sur la culture de la violence "enracinée" chez les Corses , suivies d'une campagne corsophobe dans la presse du régime, justifiant toutes les dérives répressives à venir.

 

 

Valls poursuit en réalité la politique de ses prédecesseurs : assimilation du nationalisme au banditisme et répression du seul nationalisme, la voyoucratie étant intimement liée aux partis français.A ce jour aucune enquête sérieuse n'a été menée sur les liens unissant les gangs criminels aux milieux politiques établis,qui constituent la caractéristique principale d'un pouvoir mafieux tel que décrit par Valls lui-même. 

 

Mais qui peut attendre une opération "mains propres" d'un gouvernement issu du parti de messieurs Cahuzac et  autres Guerini ?

 

A Squadra

 

 

le communiqué de la Ghjuventù Indipendentista :

 

Suite aux arrestations de ces derniers jours, nous ne pouvons laisser les choses aller aussi loin.
En effet, nous savons qu’au moins 3 des interpellés sont actuellement interrogés à paris, sur commission rogatoire du juge Thiel.
La mère de l'un d'entre eux est toujours gardée à vue.
La Ghjuventù Indipendentista condamne les méthodes appliquées par la justice coloniale, et confirme la volonté de la police politique de faire "du chiffre" et de "casser du corse" pour les jours à venir.
Le Lundi 3 Juin est prévue une visite en Corse du "Ministru di l'Infernu" (micca di l'Internu) pour essayer de faire croire au peuple Corse qu'il a de nouvelles solutions.
L'Etat français nous ment ! Depuis des décennies, les gouvernements successifs ont appliqué une politique répressive à l'encontre des nationalistes corses, avouant même il y a quelques jours que le système mafieux s'est installé en Corse parce que l'Etat l’a laissé faire.
Nous sommes un mouvement de jeunes, de jeunes corses qui veulent voir leur pays libre, et nous ne pouvons admettre que nos militants, nos amis et même nos parents soient toujours gardés à vue !!!
A partir d'aujourd'hui, Mercredi 29 Mai 2013, les militants de la Ghjuventù Indipendentista exigent le retour de leurs militants, et la libération de la totalité des interpellés, sans quoi les prochaines visites sur notre île seront compromises.
Nous sommes prêts à assumer le rapport de force avec l’Etat.
Pour faire face à cette répression, la Ghjuventù Indipendentista, avec l’appui du peuple corse est déterminée et saura répondre à l’Etat jacobin par l’usage de la force.
Ce soir, un nouveau rassemblement de soutien aura lieu devant le commissariat de Bastia, à 19h.
Nous demandons aux corses de se mobiliser massivement !
LOTTA GHJUVENTÙ, L'AVVENE SI TÙ !
A NOSTRA CUSCENZA GHJÈ RESISTENZA

 

Un précedent article sur Valls et la Corse : http://corsicapatrianostra.net/index.php?article=48

Partager cet article