Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

images-copie-7.jpg

      Le cinquième Judicat est un essai historique qui s’appuie sur des recherches scientifiques. Ceci afin de faire ressurgir de nos réalités des éléments de doctrine naturelle pour le patriotisme corse.
Sa structure philosophique est principalement inspirée des travaux de Julius Evola.
De cette recherche sont mis en exergue deux éléments fondamentaux:
1) nos intérêts éternels; c'est à dire une géopolitique qui nous est propre.
2) La phase historique à la quelle nous devons nous référer pour passer au stade de civilisation.
Apparaissent aussi de nombreux principes dont voici quelques exemples:
a) la génétique affirme que le peuple corse est homogène et très ancien, ce qui est contradictoire avec le discours actuel qui n'a d'autre but que de nous délégitimer politiquement et ethniquement.
b) Pour avoir un sens, le nationalisme n'a d'intérêt pour nous même comme pour les peuples d'Europe ou de Méditerranée Occidentale que si il puise ses ressources spirituelles, philosophiques etc dans une phase précise de notre histoire, celle des mégalithes, des Torri et des Casteddi. Il s'agit de notre véritable âge d'or, occulté ou travestit pour des raisons clairement politiques.
c) Nous n'avons pu passer au stade de civilisation qu'en synergie avec la Sardaigne. Le nationalisme corse doit donc repenser son espace géopolitique pour éviter le campanilisme tribal.
d) Les montées de conscience nationale sont liées aux montées de spiritualité. Le contexte semble donc favorable à une reprise en main "réactionnaire" du mouvement national. dans ce cas de figure, les confréries semblent adaptées pour rendre son rôle de mouvement social au patriotisme corse.
etc.
Si l'on se réfère à la pensée de Carl Schmitt, le Cinquième Judicat permet de "définir l'ennemi", donc de nous positionner une foi pour toute sur l'échiquier politique européen.
Nous sommes une société traditionnelle en lutte contre un laminoir universel.


Le Cinquième Judicat, Pierre Dominique Colonna Cesari, éditions Anima Corsa 2010

 

 

 Un ouvrage éclairant sur ce que doit etre l'essence du nationalisme corse : le refus d'un système basé sur les non valeurs  du monde marchand , du "règne de la quantité ", ( commerce , tourisme ) ,d'essence non européenne , au nom de principes traditionnels , antérieurs et supérieurs à ceux du monde moderne . Des principes "verticaux" aristocratiques, fondés sur le sens de l'Honneur , qui demeurent ceux d'un peuple de guerriers et de paysans .

 

  a squadra

Partager cet article