Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

  Face au déchainement médiatique de haine anti-corse et au déluge de sanctions touchant les clubs de football insulaires ordonnés par la LFP et son président, le franc-maçon Thiriez, une idée fait son chemin parmi les supporters, via les différents  forums et réseaux sociaux: celle d'une rupture  des clubs professionnels corses avec instances et championnats français et d'une affiliation aux structures du football italien.

Une démarche à priori peu réaliste, mais dont la simple évocation par les dirigeants des clubs comme des élus constituerait un électrochoc à portée politique évidente, susceptible d'entrainer une véritable adhésion populaire .

Le SCB comme l'ACA pourraient évoluer dans des championnats,même de seconde division,aux niveaux largement plus relevés que ceux de l'héxagone.

 

 

      Le monde des Ultras , une culture populaire et familiale qui en Italie,n'a pas été éradiquée par le "football moderne "

http://www.ultrasspirit.com/blog/wp-content/uploads/2012/04/ultras-lazio-napoli-1.jpg 

Même si le  "Calcio" est comme son homologue français controlé et perverti par le monde de l'Argent, il demeure au centre d'une véritable culture populaire, familiale et identitaire . En Italie, le monde des Ultras constitue un véritable contre pouvoir face aux instances officielles et joue parfois un role politique, les différents groupes affichant haut et fort leurs orientations.Aucun supporter de la péninsule, pas même le gauchiste de Livourne, n'accepterait que le club historique de sa ville,celui qui fit battre le coeur de plusieurs générations, soit controlé par des émirs en djellabah.

Les équipes y sont en outre majoritairement européennes et représentatives des populations dont elles portent les couleurs.

 

             Une deuxième division composée d'équipes représentatives des populations dont elles portent les couleurs ( ici les siciliens de Trapani )

http://www.ilciriaco.it/public/thumb/300x225/5-2011/29/news6124.jpg 

 

Un environnement, une culture et des traditions au sein desquelles se retrouveraient les supporters corses, à mille lieues du "football moderne"  imposé par des instances dirigeantes françaises acquises au mondialisme et dont le but reste l'éradication de toute culture enracinée.

 

Et surtout, demander l'affiliation des clubs corses au  "Calcio ", c'est dire haut, fort et officiellement : A FRANCIA FORA !!

 

a squadra

 

 

Partager cet article