Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

  Le rectorat de Corse, dans un communiqué diffusé ces derniers jours à la presse, affirme " qu'il n'a jamais été question " que la Corse devienne une région pilote pour l'enseignement de l'invraisemblable  théorie du genre .Si la Corse a été choisie comme région pilote, c’est pour mettre en place le « programme ABCD de l’égalité » qui vise à lutter contre les stéréotypes discriminants entre les filles et les garçons. Ce programme, qui s’adresse à l’ensemble des élèves de la grande section de maternelle au CM2 et à leurs enseignants, vise à déconstruire des stéréotypes de genre.

 

 

  En réalité, l'amendement Sommaruga sur l'enseignement obligatoire de la théorie du gender à l'école, a été refusé par le Sénat, le pouvoir socialiste ayant décidé de lacher provisoirement du lest face à la contestation croissante de ses dérives sociétales.

 

 

  Le programme "ABCD de l'égalité", impulsé par le syndicat français SNUipp, constitue en réalité, comme la théorie du gender proprement dite, une entreprise de déconstruction des modèles sociétaux et familiaux traditionnels en Europe, et les enfants Corses serviront bel et bien de "rats de laboratoire" pour le lavage de cerveaux programmé par l'Education Nationale française.

  Les élèves corses, de la maternelle au CM2 auront le "privilège", de profiter avant tous les autres d'oeuvres impérissables telles que "Papa porte une robe", "Dis mamanS" ou " l'histoire du petit garçon qui était une petite fille"...

 

  Les familles corses les plus conscientes refuseront les délires de l'idéologie soixante huitarde qui régit les "élites" françaises. Elles enseigneront à leurs enfants le bon sens paysan et les valeurs simples issues de l'éthique de l'honneur du monde Européen qui font tant défaut ceux qui prétendent nous diriger. Et en premier lieu ne pas mentir et respecter la nature...

 

A Squadra

Partager cet article