Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

   "Les faits sont tétus". Cette phrase de Lénine illustre on ne peut mieux la situation politique actuelle de la Corse et les perspectives qui en découlent pour le mouvement national. Du procès Colonna à l'abrogation des arrétés Miot en passant par l'acharnement de la LFP contre les clubs de football corses, le harcèlement policier contre les patriotes, ou la "simple" présence massive d'escouades de CRS armés à chaque carrefour de nos routes ( phénomène inexistant dans les régions héxagonales y compris dans celles à fort taux de délinquance ), la République maçonnique française s'engage dans une nouvelle phase de la guerre totale qu'elle livre à notre peuple.

  Cette réalité que nul désormais ne peut dénier doit amener les éléments les plus conscients du mouvement national à proposer une orientation générale et une ligne politique en rupture avec celles prévalant ces dernières années; celle d'un abandon de toutes velleités de "main tendue" et d'intégration au sein des institutions coloniales.

  Car si le dialogue peut être envisagé avec un état dont les élites partageraient avec nous un socle de valeurs communes, traditionnelles et nationales, il est IMPOSSIBLE avec  des dirigeants français partie prenante de l'entreprise MONDIALISTE de destruction du monde Européen.

  La République Française n'est pas un partenaire, ni même un adversaire avec lequel un compromis serait possible. Instrument et rouage de la dictature financière apatride, elle est un ENNEMI  idéologique et politique, social, ethnique, culturel, économique.

  La seule voie réaliste pour le mouvement national est donc celle de la Secession, concrétisée par la relance du processus politique  émancipateur de la Cunsulta Naziunale, prélude à une dissidence de masse que pourrait amorcer une "révolte fiscale" soutenue par de large pans de notre peuple.

Une orientation qui s'accompagnera de la recherche d'appui internationaux au sein des blocs géopolitiques opposés à l'axe américano-sioniste dont la France est un poste avancé en Europe occidentale .

 

 Pour un "printemps Corse" en 2013  ...

 

A Squadra

 

 

 

 

 

 

Partager cet article