Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

   Extrait de la conférence du Dr Marcellesi , organisée par l'associu Korsi Alta Rocca   ( 21 / 04 / 12 ) :

 

 

           Si l'archéologie a révélé les traces de l'arrivée des indo européens en Corse vers 3000 av. J.C., c'est l'analyse structurale de certains mythes qui permet de comprendre comment ils réalisèrent pacifiquement l'assimilation des cultures néolithiques alors présentes dans l'île: d'une part le mazzérisme totémique, système de prédiction de la mort à travers un animal totem, substitut s'accompagnant d'un tabou du cadavre laissé sans sépulture, d'autre part la religion des morts des populations mégalithiques; le mythe et les autres versions du Buvone de Buscaghja consacrent en effet l'apparition d'un rite funéraire d'incinération, dans lequel l'officiant a les attributs des trois fonctions qui régissent les sociétés indo européennes (la fonction magique et religieuse, la fonction guerrière, la fonction productive). Ces officiants étaient les ancêtres de la signadora, gardienne d'une pratique de magie blanche, qui défait le sortilège de l'ochju donné par le regard d'envie du voisin jaloux ou par l'imbuscata tendue par les morts connaissant une post existence sous la forme d'esprits. Restera durablement de cette influence indo européenne, la vindetta, forme de justice privée familiale réglant les alliances matrimoniales, et certaines techniques éducatives des jeunes corses, après le sevrage, dérivées du fostra, la fonction paternelle éducative et nourricière des indo européens.

imagesCA3PHP5O
D'autres vagues arrivèrent plus tard sur le rivage de Corse, comme ces phocéens d'Aléria (vers 500 av. J.C.); le mythe du Conti pazzu raconte comment les insulaires corses de l'époque, eux mêmes donc héritiers d'une influence indo européene bien plus ancienne encore, firent le tri dans les rapports civilisateurs: réfutation d'un rite cynégétique initiatique de la chasse au sanglier (mythe de Méléagre à la chasse au sanglier de Calydon) au profit d'un rite ancien de la curatedda, acceptation de certaines représentations de la sexuation et de la mort quand le mythe des trois sœurs de la mythologie grecque (les Moires ou Parques, les Grées, les Hespérides...) devient celui de trois sorcières possédant un sanglier dont le parcours entre leurs trois demeures délimitent un territoire et règle une topographie des rapports psychiques entre un registre de l'imaginaire insulaire dominé par le même et un registre du symbolique dans lequel s'exerce l'influence de l'Etranger.  imagesCA95EW01.jpg
Sur le versant du conte, Cinnaredda, la Cendrillon corse, expose ce que confirme par ailleurs l'enquête ethnologique: la dure initiation de la future mariée à ses prérogatives de soins aux anciens, de préparation des repas et de l'entretien du linge, enfin de gardienne du culte des ancêtres faliliaux..; mais aussi différents rituels des épousailles.
L'influence indo européenne a donc constitué un espace de langage "immergé" dans l'espace physique réel de l'île, conférant ainsi une marque spécifique aux processus psychiques de l'identité et de la mentalité en Corse; cela nous permet de comprendre également ce qu'il advint d'un sacré, dont l'espace sauvage était en Corse le réceptacle des représentations, dans la confrontation récente au discours capitaliste de nos sociétés contemporaines.

 

 

 

Partager cet article