Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

1 )  quelles sont les grandes étapes de ton parcours militant ? Peux tu présenter ton travail ?

Étant né dans une famille très politisée au départ, j'ai assez tôt découvert certaines réalités de ce monde, déjà en 1982, jeune enfant, j'ai été assez choqué par l'image des cadavres du massacre de Sabra et Chatilla, mais aussi plus tard par la première agression de l'Irak.
 D'autre part, j'ai eu à militer très jeune au MCB (Mouvement Culturel Berbère), où j'ai pris conscience des réalités liés à l'identité charnelle, je m'en suis éloigné assez rapidement à cause des éléments gauchisants et francophiles. 
Depuis, j'ai consacré mon temps à faire évoluer le nationalisme algérien vers un chemin moins passéiste et stérile , certes fidèle à la mémoire de nos anciens, mais ouvert à des perspectives d'avenir liés à la défense de l'identité, du sol et du sang, et ce pour anticiper et prévenir les dangers futurs tels que les métissages , et l’immigration.
J'ai ,dans ce cadre, été l'un des fondateurs d'Algérie Nouvelle  en novembre 2004, avec quelques nationalistes radicaux, qui était à la fois un blog et un petit groupe informel , puis à sa fermeture, El Afkar El Wataniya, Structure de Réflexion Nationale Algérienne, un peu moins "vif" que le premier.
Le principal but de ce modeste blog est d'orienter le nationalisme algérien ,à travers ses militants,  vers de nouvelles perceptions idéologiques qui fortifient le nationalisme, inspirés par des auteurs algériens tel Malek Bennabi, Ferhat Abbas, El Amine Lyès, Mohamed El Maadi ,mais aussi des auteurs européens comme Spengler, Thiriart , Yockey ou encore Julius Evola.
Le second but , et non des moindres, c'est de tenter de sensibiliser le lecteur à l'idée d'une alliance mondiale des nationalistes radicaux, contre les Mondialistes et leurs alliés.
  
   2)   Existe t'il selon toi un "printemps arabe" ? Que recouvre ce terme fabriqué par les Occidentaux ? Qu'en est il en Algérie ?

Le "Printemps Arabe" originel , c'est celui de Tunisie, et d'un point de vue éminemment traditionnel (musulman) , celui-ci est négatif, tout part de l'auto-immolation d'un jeune citoyen tunisien, d'un homme qui s'est donc suicidé, une des pires offenses que l'on puisse faire a Dieu, se tuer.
Que la Tunisie ait eu un régime pourri, dirigé par un seul clan, Ben Ali/Trabelsi, c'est une évidence, mais le départ de cette révolution est suspecte, ce qui a beaucoup aidé cette révolution (et toutes les autres d’ailleurs) c'est Facebook, et quand il y a Facebook, il y a forcément les Puissances Négatives, comme les appellaient M. Parvulesco.

Donc ces "printemps arabes" ne sont que la suite des révolutions colorées d'Europe de l'Est , fabriquées par les sections "brainstorming" de la CIA. Chose intéressante toutefois, les Salafistes et AlQuaïda ont montré leur véritable visage avec ces événements, devenant, de facto, les alliés de la démocratie libérale.

Cela étant dit, l'Algérie a été épargné, assez miraculeusement je dois dire, par ses événements. Tout d'abord, l'ami intime de M. Bernard Henri Levy en Algérie, est celui qui a été en tête de ce qui allait être notre "printemps arabe", il s'agit de M. Said Saadi, un homme politique assez impopulaire au départ, ex-président du RCD (Rassemblement pour la Culture et la Démocratie).
 Tous les samedi, M. Saadi et ses partisans , ainsi que, curieusement, les islamistes fidèles à l'ex-FIS , sortaient pour dire "Bouteflika Dégage" , "Pouvoir Assassin" et autres slogans aussi creux qu'inutiles, et chaque samedi, il y avait de moins en moins de monde a ces manifestations. 
Une photo a été révélée au public montrant, bras dessus, bras dessous, MM. Saadi et BHL (au Festival de Cannes, tout un symbole), et là, M. Saïd Saadi a été surnommé M. "Saïd Samedi", et par d'autres "Saïd Shabbat". Le "printemps arabe" a donc été identifié en Algérie, discrédité et éliminé.


  3 ) Quelle est l'orientation générale des courants islamistes algériens ( atlantistes , eurasistes , pan-arabes ) ? Existent il en leur sein des tendances Traditionnalistes inspirées de René Guénon ?

L’islamisme en Algérie forme une nébuleuse fort complexe, la grande majorité des Islamistes algériens sont de tendance Wahhabo-Salafiste , tournés vers l'Arabie Saoudite et le Qatar, ils sont en général tous très influencés par une vision déformée de l'arabité, et font un rejet quasi systématiques des courants musulmans traditionnels algériens.
Aujourd'hui , les tendances politiques les plus actives sont celles du MSP (
Mouvement de la société pour la paix) liée au Frères Musulmans, ainsi qu'El Islah et El Nahda (la renaissance islamique) ces mouvements ont récupérés pour la plupart les militants et sympathisants du FIS dissous. 
Le "militant" islamiste de base n'est pas franchement ce qu'on peut appeler un "soldat politique" , la plupart d'entre eux sont issus de la petite néo-bourgeoisie algérienne, qui s'est engraissée grâce au "Trabendo" (marché-noir et contre-bande), il y a aussi évidemment une certaine frange de la population qui les soutient, et quelques personnalités richissimes et discrètes qui les financent.
Dernièrement, l'Alliance de l'Algérie Verte, l'alliance des trois principaux partis islamistes , qui a d'ailleurs fait un score lamentable aux législatives , a prouvé son alignement complet sur les positions du Qatar, ce qui en fait des Atlantistes qui ne s’assument pas.

Concernant les tendances traditionalistes, ou plutôt traditionnelles, oui, il en existe, mais ceux là ne se considèrent en aucun cas comme des islamistes , ni des politiques, ce sont les confréries, regroupant des centaines de milliers de membres, disséminés sur tout le territoire, présent à divers degrés de la société algérienne, et agissant dans la discrétion la plus totale, ils sont les antioxydants (sans jeu de mots) de l'Algérie , et en effet, René Guénon y est fortement apprécié. Ils ont d’ailleurs le soutiens fraternel de tout les nationalistes algériens authentiques.


  4 ) quelles sont les structures nationalistes en Algérie, et quel avenir pour ces mouvements ?

Le Parti nationaliste le plus ancien et le plus emblématique est le FLN, le Front de Libération Nationale, ce parti est déjà assez complexe, car composé de diverses chapelles et de clans, mais sont quand même assez unis.  il y a aussi le FNA, le Front National Algérien, dont le logo symbolise curieusement une sorte de flamme, ainsi qu'un nombre assez important de partis, mouvements et structures nationalistes indépendantes.

Les événements récents et les attaques anti-algériennes que nous avons subies, tant par un ennemi intérieur (Islamistes, Berbéristes et Démocrates libéraux) qu'exterieur (Qatar,USA, France, Israel...), ont fait que la base militante nationaliste en Algérie , a un peu rajeunie , ce qui est fort intéressant, car beaucoup de jeunes ont compris l'arnaque "mondialo-sioniste" , on saisi l'importance du piège d'une guerre civile Algérienne.

Le nationalisme a de l'avenir en Algérie. 
  
5) Certains courants "kabylistes" semblent téléguidés de l'extérieur . Quels intérêts servent ils ?

Oui, certains courants, mais pas tous, Dieu merci. Le courant, ou plutôt le mouvement très officiellement téléguidé de l’extérieur, est le M.A.K (Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie) de Ferhat M'henni;  un mouvement radicalement anti-national, ouvertement islamophobe et pas qu'anti-islamiste, des liens en France sont très clairement établis avec certains cadres du gouvernement sous Sarkozy, mais aussi avec des éléments gauchistes français (leur présence au sein de la fête de l'Humanité, du PCF) et avec, des mouvement d'extrême droite identitaires , un des cadres du MAK, M. Arezki BAKIR , a fait un piètre discours aux fameuses Assises contre l'Islamisation...c'est dire, ils mangent à tout les râteliers.

Pour savoir les intérêts qu'ils servent, ils suffit simplement de suivre leur chef. Ferhat M'henni, à été officiellement invité à la Knesset  et a été reçu par de très hautes autorités israéliennes.  Ils ont eu tout le temps de parler du projet de l'Anavad, une sorte de Kosovo bis, implanté au cœur de l'Algérie. Tout le monde sait pour qui ils roulent.



6 ) Quel est le sentiment général de la jeunesse algérienne sur les évènements d'Irak , de Syrie , de Lybie etc ..?

La jeunesse algérienne n'est malheureusement pas très politisée dans son ensemble, leur vision est plus instinctive que motivée par une idéologie politique structurée, quand je dis malheureusement, c'est parce qu'en général cela peut desservir, cela dit, quand on suit son instinct , cela peut être bénéfique . Les problèmes de l'Irak ne sont pas ceux de la Syrie et de la Libye. 

En ce qui concerne l'Irak, tout algérien était naturellement favorable à Saddam Hussein (Dieu ait son âme), et l'Irak véritable, les problèmes sunnites/chiites survenus plus tard, sont malheureux et il ne serait pas étonnant que la CIA et le MI6 aient tout fait pour envenimer la situation.
Maintenant, pour la Libye et la Syrie, les gens n'en parlent pas tant que ça, certains ne se sentent même pas concernés, mais il est évident que tout patriote, penche plus pour un Kadhafi et un Bachar el Assad, malgré leurs erreurs et leur tares, que pour des bandes de salafistes armés et nourris par le Qatar , le Mossad & Cie.


   7) Comment selon toi renforcer et développer les liens entre nationalistes arabes et européens face à l'ennemi commun ?

Ça va être très dur, connaissant assez bien les uns et les autres. Déja , je ne peux pas parler au nom du nationalisme arabe, ou des nationalismes arabes, je suis algérien, donc arabo-berbère, notre langue est l'arabe, notre Livre saint est en arabe, mais pas forcément notre sang, les algériens sont en écrasante majorité des berbères arabisés, c'est un fait. Le Nationaliste irakien , lui, est arabe, et peut parler de ça.

Pour ce qui est du nationalisme algérien, et ces liens éventuels avec  les nationalismes européens , c'est encore de l'ordre de l'impensable, et nous ne sommes vraiment que très peu à envisager cela. 
Pour ma part, j'ai presque toujours entretenus des liens cordiaux , parfois même amicaux, avec des membres ou des représentants de mouvements et groupes se réclamant du nationalisme européen , et ce en France, en Angleterre, en Espagne, et dans les pays d'Europe de l'Est.
Avec les nationalistes français,le seul problème, qui est un problème de taille colossale, si j'ose dire, et celui des 132 ans d’occupation de notre terre.
Pour une partie d'entre eux, surtout les admirateurs de l'OAS et de "l’aventure" pied-noir, l'Algérie a été créée par la France, elle n'avait jamais existé, l'algérien était soit un pirate soit un sauvage. Et de cela, ils en sont persuadés. Une des preuves qu'ils avancent est l'image de l'immigré d'origine algérienne, voleur et dealer, violeur et escroc...
Encore faut-il savoir qui est réellement l'Emir Abdel Kader, savoir ce qu'était Icosium, la Numidie, Tamazgha, connaitre les enjeux de l'Empire ottoman dans la région. Je pense que le plus sage encore est de camper sur ses positions. 

Avec d'autres nationalistes européens, qu'ils soient anglais , serbes, croates, bulgares , slovènes, suisses, allemands , espagnols, etc...aucun problème, vraiment aucun problème, pas même dus à l'Islam. Le seul problème se situe avec la France. 

   8) Le phénomène de l'immigration maghrébine en Europe est de toute évidence un facteur de division et de confrontation ethnique . Comment selon toi désamorcer la bombe ? Quel sont les responsables de cette situation ? Quelle est la solution a long terme ? 

Le problème de l'immigration maghrébine ou africaine ne concerne aucunement l'Algérie , ce qui me concerne en revanche, c'est l'immigration algérienne en France, et dans certains pays francophones, elle est en effet, doublement destructrice et cancérigène, et ce pour nos pays respectifs. Je sais qu'en Corse par exemple vous avez de nombreux problèmes avec des immigrés d'origine algérienne, la majorité, pour ne pas dire la totalité de ses problèmes sont liés a diverses délinquances , car je doute que les corses soient un peuple a agresser gratuitement. 
Je pense que si ces immigrés se comportaient comme ça dans leur pays d'origine, ils subiraient de très lourdes peines, avec un châtiment définitivement dissuasif dans certains cas, ainsi que le mépris de la population . Il est pour moi évident et même vital que les corses défendent chaque centimètre carré de leur terre face a l'immigration, la criminalité et la délinquance. Et cela s'applique aussi pour toute l'Europe. L'immigration est un phénomène pervers, une arme des plus redoutables utilisés par nos ennemis, une arme a double voire triple tranchants, et qui a sapé l'entente entre les mouvements nationalistes de divers peuples.
Les européens doivent impérativement tout faire pour éviter la submersion totale , sinon il en va de la survie de tout les peuples blancs à travers la planète.


Une des solutions est, en théorie, très simple: discréditer aux yeux des immigrés les officines gauchistes immigrationaistes et pro-métissage , toutes, sans exception, liées directement ou indirectement au sionisme . Faire en sorte que les mouvement nationalistes , dans leur ensemble, apprennent a nouveau au peuple européen la notion de virilité, de foi, et  , mot très difficile a employer dans vos pays, de race. 
Quand on est fier de ses origines, à la fois raciales et spirituelles , on est à jamais immunisé contre les perversions mondialistes, et ce, qu'on soit musulman, chrétien ou païen.

Les responsables de cette catastrophe civilisationelle sont tous planqués dans des palaces et dans des loges maçonniques, tous sont très riches, très puissants, et les responsables sont tout sauf musulmans (certains de leur larbins sont en effet nord-africains, et encore pas tous) 

Pour finir, je pense que l'islamophobie, la haine ou le mépris de l'Islam et des musulmans n'arrangera absolument rien, bien au contraire, ca ne fera qu'empirer la situation.

 

Merci à  El Afkar El Wataniya d' avoir répondu à nos questions.

Site El Afkar El Wataniya : http://elafkarelwataniya.blogspot.fr/

Tag(s) : #Rencontres

Partager cet article