Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://www.alta-frequenza.com/var/alta/storage/images/l_info/l_actu/les_nationalistes_preparent_la_manifestation_du_21_avril_a_ajaccio__1/33773-1-fre-FR/les_nationalistes_preparent_la_manifestation_du_21_avril_a_ajaccio_line_actu.jpg

 

  Nul ne l'ignore malgré les mensonges éhontés des préfets et autres fonctionnaires coloniaux, la situation économique de la Corse se dégrade inexorablement tandis que s'envole le nombre de demandeurs d'emploi et que se généralise une précarité que la pudeur traditionnelle des nôtres ne parvient plus à cacher.

Si la vision traditionnaliste-révolutionnaire du monde qui guide la seule véritable opposition à l'hégémonie du monde de l'Argent subordonne la sphère économico-sociale à celles du politique et du spirituel, les luttes quotidiennes développées autour de la résistance aux logiques libérales demeurent porteuses de perspectives de renouveau de l'esprit national au sein de notre peuple.

 

Le contrat social français fondé sur " l'Etat providence" et  le rôle pacificateur de la classe moyenne, qui en Corse avait fait obstacle à la progression du nationalisme, a volé en éclat . La guerre menée par le Capital contre les peuples prend chaque jour un tour plus ouvert, plus brutal . La signature prévue sous peu du Traité Transatlantique, négocié en secret par quelques centaines de technocrates et de politichiens liés aux cercles mondialistes, est censée graver dans le marbre l'américanisation des rapports sociaux et la toute puissance d'une  logique libérale dont le caractère essentiel est de refuser les notions de limites,de frontières et de souveraineté des peuples.

 

Cette offensive sans précédent  brisant tous les cadres normatifs admis jusqu'ici rend obsolètes les méthodes régulant les antagonismes sociaux usitées par les syndicats et autres organismes dédiés à la défense des intérêts populaires.

Les lois de l'Etat français, de l'Union Européenne sont celles du Capital, ne ressortent d'aucune légitimité d'ordre supérieur et aucun leurre ( démocratie," valeurs de la République" ), aucune cécité volontaire ne sauraient désormais occulter cette réalité qui en Corse constitue le véritable obstacle à toute évolution politique ( statut de résident, corsisation des emplois etc...).

 

                                       CONTRE LE CAPITAL, NOTRE COMBAT EST NATIONAL !

 

L'heure est donc à la réflexion et la mise en place de nouvelles méthodes de luttes collectives basées sur les principes nationalistes, c'est à dire ceux d'une "Révolution par l'Ordre" s'opposant à la "Gouvernance par le Chaos", l'individualisme, le consumérisme et l'implosion mafieuse promus par le Système et ses métastases politico-médiatiques.

 

Les deux dernières "nuits bleues" revendiquées par le FLNC-UC avant son auto-dissolution avaient pour objet la vie chère, le vol caractérisé commis par la grande distribution puis la spéculation immobilière et la spoliation de notre terre par de riches étrangers. Ces deux formes d'atteinte aux intérêts collectifs de notre peuple, perpétrées grace au soutien de la légalité coloniale, sont plus que jamais d'actualité. Elles exigent des réponses nouvelles, des modes d'action à la fois adaptés aux dures réalités à venir et porteurs d'une légitimité reconnue par les Corses. Car l'Insoumission collective n'est pas l'anarchie et ne saurait prendre le visage des razzias et pillages que l'on peut voir ordinairement dans les banlieues françaises ou plus récemment au Brésil lors de la Coupe du Monde de football, auxquels cas elle ne parviendrait qu'à renvoyer la population dans les bras du pouvoir en place.

 

Divers  types d'actions portés par l'esprit de dissidence, de rupture mais aussi d'élan collectif politisé peuvent être envisagés  :

 

- L'occupation temporaire ou pérénnisées de maisons secondaires propriétés de colons par des familles précaires Corses .

- Des opérations de "réquisitions" populaires de produits alimentaires et de première nécessité  dans les grandes surfaces identifiées comme pratiquant des prix excessifs.

- La mise en place de campagnes de publicité négative et de boycott des entreprises pratiquant la préférence étrangère et le dumping social.

 

http://static.ladepeche.fr/content/media/image/zoom/2008/06/12/photo-1213249700691-2-0.jpg

 

Ces formes de luttes et de résistance, solidement encadrées par les forces militantes nationalistes, mettant en cause les principes et le légalisme de l'occupant, enracinées  par la dimension communautaire et la mobilisation populaire, portent en elles par leur principe même, les germes d'une légitimité corse et d'un Ordre national en devenir, antagonistes et alternatifs à ceux que prétend nous imposer, par état français et UE interposés, la dictature financière apatride et sans visage.

 

A Squadra 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article