Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Dans un restaurant du centre de Perpignan et devant plus de 50 personnes, Josep Anglada a participé lors d’un dîner-débat à la présentation officielle de PxCNord

Perpignan. L’évènement a était organisé par la délégation des terres nord catalanes, dirigée par Llorenç Perié Albanell qui a était le premier à se diriger vers le public présent. Albanell a afirmé le caractère identitaire et catalaniste de la délégation, se positionnant contre le « pseudo catalanisme de gauche, multiculturel et mondialiste », Llorenç Perrié à fait référence également à une campagne contre l’insécurité citoyenne qui commencera en Août et pour laquelle nous espérons « recueillir plus de 1500 signatures dans tout le territoire ».  Le délégué de la PxCNord a exposé la gravité de l’impact migratoire en soulignant “notre priorité dans la défense de l’identité catalane et européenne face à la croissante pression migratoire”. Sur les questions proprement Catalane Perrié a affirmé la revendication de “créer une région catalane en France et d’avoir des relations spéciales avec les territoires avec lesquels nous partageons une langue et une culture semblable dans le cadre euro-régional. De même PxCNord se prononce en faveur de l’enseignement du Catalan à l’école, en cohérence avec notre pensée identitaire, en ajoutant “PxCNord  a comme objectif d’obtenir plusieurs conseillers municipaux lors des prochaines élections locales de 2014″. 

Ensuite le secrétaire des relations nationales de PxC a pris la parole, Enric Ravello s’est référé à la “reconquête comme un exemple de comment les peuples européens actuels  doivent affronter la menace mortelle qui est la colonisation migratoire et la réversion démographique dont nous souffrons”,  Ravello a désigné la “globalisation et l’idéologie mondialiste comme le grand ennemi des identités de tous les peuples”, en ajoutant que “la mondialisation a attaqué gravement les travailleurs européens dans leurs droits sociaux et économiques, travailleurs qui ont été abandonnés par la gauche mondialiste et qui aujourd’hui fondent leur espoir dans les partis identitaires et sociaux comme le nôtre”. Ravello a aussi dénoncé “le jacobinisme comme un mondialisme à petite échelle”.

Le secrétaire général du parti, Robert Hernando a fait un exposé de l’état du parti en Catalogne et de son expansion. Le secrétaire général a donné comme les clefs du succès de PxC “l’amour de sa propre terre et de sa défense. La vaillance de nos conseillers municipaux et de nos dirigeants est la caractéristique qui distingue Plataforma per Catalunya du reste des autres formations”, Hernando a dénoncé “les maîtres de l’argent comme les grands ennemis de l’identité et comme les responsables de l’actuelle crise économique”. Hernando a affirmé que “notre lutte est dans la défense de l’identité catalane, c’est pour cela que nous sommes aujourd’hui ici, mais aussi pour la défense de notre identité européenne aujourd’hui menacée par l’uniformisation globalisatrice”.

Josep Anglada, président de Plataforma per Catalunya, a clôturé  les interventions. “L’identité catalane est une réalité que nous défendons au Sud et au Nord des Pyrénées a manifesté Anglada parlant de l’engagement de la Plataforma per Catalunya avec l’identité en tant que peuple”, “n’importe où, où se trouvera  un catalan, PxC sera là pour le défendre”. Dans cette ligne le président de PxC a revendiqué “que le catalan doit s’inscrire dans le système éducatif de la Catalogne du Nord. Les enfants catalans du nord des Pyrénées doivent connaître et aimer notre langue et notre culture”.

Le dirigeant identitaire a fait un bilan de la croissance de PxC, en esquissant les lignes stratégiques qui ont motivé le succès actuel, commentant que “Plataforma per Catalunya obtiendra beaucoup de succès dans l’avenir. Nos moments de gloire arrivent”. Anglada a signalé l’ “importance politique et symbolique pour notre parti  d’avoir des conseillers municipaux en  Catalogne du  Nord”.

Après l’acte, les membres de la Plataforma per Catalunya Nord avec Josep Angalda en tête se sont dirigés au centre de Perpignan où ils ont distribué des tracts qui ont été accueillis avec beaucoup d’intérêt par la population nord catalane.

Partager cet article