Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://53.img.v4.skyrock.net/1235/66001235/pics/2660769224_1.jpg 

 

   Trois jours à peine après la première rencontre entre élus corses et ministres français autour de projet d'éventuelles réformes pour l'ile, l'appareil répressif de l'Etat procédait à de nouvelles rafles de patriotes. Une vingtaine d'arrestations suivies de garde à vue, puis des déportations vers les prisons françaises, selon le scénario habituel.  Particulièrement ciblée, la jeunesse nationale, garante de la pérennité de la lutte et partant, d'un autre destin pour notre peuple que celui programmé par les "élites" parisiennes.

 

Cet activisme policier et judiciaire tend à mettre à bas toute illusion quand à un " processus de paix" et une véritable volonté de la France de chercher les voies et moyens de survie d'un peuple Européen, pour son malheur placé sous sa juridiction. Car s'engager sur un tel chemin signifierait pour la République française, renier ses principes fondateurs, ceux visant à l'exctinction des peuples historiques, antérieurs à son apparition, dont les cultures et traditions sont vouées à disparaitre face au "progrés". Les seuls aménagements à la constitution française acceptables étant octroyés à des peuples NON EUROPEENS ( Kanaky, Antilles etc ..). La question nationale Corse n'est donc ni technique comme le prétend le pouvoir, ni même politique, comme l'affirment les différentes mouvances nationalistes constituées. Elle est et demeure IDEOLOGIQUE, un terrain sur lequel le mouvement national n'a jamais véritablement porté le fer. Contester ce fait évident disqualifie toute prétention à porter le combat de l'émancipation de notre peuple. L'admettre implique une rupture avec les institutions coloniales, donc avec les pratiques et stratégies usitées à ce jour, puis  l'insertion de la lutte de notre peuple dans le "grand jeu " géopolitique mondial.


 

La répression ne fera pas taire la jeunesse Corse. Au moment même où la police politique menottait les militants, était diffusé un texte inspiré, émanant d'un jeune patriote, Massimu, intitulé "génération mal née", dans lequel on peut lire : " Puis se conscientiser. Prendre la mesure des enjeux. Comprendre que l'on n'est pas un individu posé ici hors du temps, mais que l'on appartient à une terre, à une communauté. Ces éléments sont constitutifs de chaque individu. Comprendre que ce n'est pas en traçant seul sa route que l'on trouvera le salut, mais que c'est en s'engageant aux côtés des siens que demain les portes de la félicité s'ouvriront à nous. L'individualisme vénal que nous impose la société occidentale ne mène à rien. Le triptyque pavillon/monospace/chien n'est pas plus souhaitable que le calibre/rolex/voiture de sport. La vérité est ailleurs. L'enrichissement matériel doit devenir secondaire. Il y a un pays à construire, et chacun d'entre nous peut porter sa pierre à l'édifice. N'est-ce pas plus gratifiant que l'achat d'une montre de luxe ?

L'histoire ne retient que les héros, pas les malfrats ni les moutons."

        

 

 

  http://corsicapatrianostra.net/images/articles/pha-40.jpg 

 

 

La Vérité est ailleurs. Mot d'ordre de toute  Dissidence, prélude à toute sécession. Le nationalisme de demain, le seul susceptible de vaincre sera celui guidé par des valeurs et une doctrine antagonistes à ceux de la puissance occupante et du Système dont celle-ci n'est en réalité qu'un rouage. Parti de Russie, un vent nouveau balaye l'Europe, un vent  que le Système tente vainement du réprimer : celui du Populisme, de la Tradition, de l'Eurasie, celui d'une conception du monde et de la vie à la fois horizontale ( épanouissement de la communauté du peuple considérée comme un organisme vivant  ) et verticale ( aspiration à la transcendance individuelle et collective ).

 

Les porteurs de telles conceptions ne sauraient négocier quoi que ce soit avec les Valls,Taubira et autres Hollande, engeance apatride vomie par la population et méprisée par ses maitres, occultes ou officiels . Leur voix s'adressera exclusivement à leur peuple, et leur diplomatie s'attachera à la recherche d'appuis et d'alliés au sein du monde libre et des forces nouvelles qui partout combattent l'hégémonie du monde occidental.

 

De cette "génération mal née" devra émerger ce nationalisme nouveau, qui seul permettra la renaissance de la Nation Corse.

 

A Squadra

 

le texte de "Massimu"

http://blogs.mediapart.fr/blog/massimu/271113/generation-mal-nee

 

 

 

 

 



 

Partager cet article