Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 Le 8 septembre dernier les habitants de Prunelli -di Casaconi découvraient que le drapeau de la République Française placé sur le fronton de la mairie avait été enlevé , puis brulé . Cet acte d'insubordination somme toute mineur au vu des problèmes auxquels est confronté notre pays , allait susciter les condamnations d'usage : fonctionnaires coloniaux , chefs des partis clanistes , ministre des flics etc ...Sans oublier les adhérents de la fantomatique et caricaturale association "France-Corse " .

 

Plus amusantes en revanche sont les réactions du Front National -Fiamma Corsa et sa branche jeune FNJ Corsica .

Pour le parti lepéniste " le drapeau corse et le drapeau français , symboles de Lberté , d'Egalité et de Fraternité pour tous les citoyens sans exception, doivent continuer à flotter cote à cote " .

 

Le FNJ enfonce le clou  et rappelle que "la Corse fut le premier département français à se liberer du joug  de l'occupant nazi  et fustige les auteurs d'un acte "qui constitue une insulte à nos valeurs républicaines" .

 

Un discours standardisé , visiblement inspiré des nouveaux gourous de Marine Le Pen : le sioniste Aliot et le franc-maçon ( vénérable GNLF ) Collard  , ambitieux artisans de stratégie de "dédiabolisation " du FN .

 

L'on ne saurait trop conseiller aux jeunes lepénistes , ardents républicains , d'étudier l'histoire et la génèse de leur parti aujourd'hui quarantenaire . Ils y découvriront que certains de ses fondateurs furent  trés sensibles aux charmes du "joug nazi ".

Notament  François Brigneau , ancien de la Milice Française , fondateur et premier vice-président , Pierre Bousquet , engagé volontaire au sein de la 33e Division SS " Charlemagne" , premier trésorier , ou  le secrétaire administratif Victor Barthélemy , secrétaire général du Parti Populaire Français , engagé volontaire au sein de la Légion des Volontaires Français contre le Bolchevisme , unité combattant sous uniforme allemand .  Entre  beaucoup d'autres ....

Ces hommes , qui jamais ne renièrent leur engagement passé , furent à l'origine du lepénisme . Ils doivent aujourd'hui se retourner dans leurs tombes .

 

 Comment les jeunes de Fiamma Corsa , si  "férus de mémoire ", peuvent ils continuer à porter un tel héritage ? Comment peuvent ils perseverer à militer dans un parti qui , malgré les reptations de ses dirigeants actuels restera à jamais marqué du signe de la Bete , comme l'a rappelé recement la vieille pute Madonna ?  Au vu du discours qu'il véhiculent  aujourd'hui , on ne saurait trop leur conseiller de ne pas perdre de temps , de franchir le pas et de rejoindre un parti plus prometteur pour leur carrière , le PS et son nouveau chef Harlem Désir   par exemple ,qu'ils pourraient contribuer , grace à leur capacité de réflexion et d'analyse , à faire sortir de la marginalité en Corse .

 

a squadra 

 

 

    

 

Partager cet article