Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

  Le festival "Parole vive" organisé à Bastia par la municipalité du 19 au 24 mars ne pouvait se concevoir sans la traditionnelle séance de propagande mondialiste . Les philosophes professionels Ali Benmaklouf et Barbara Cassin ont donc développé au cours d'une conférence le thème sensible de "l identité" . Sans surprise , les deux fonctionnaires ont défendu la thèse de la préeminence de  l'identité acquise sur celle héritée .

Madame Cassin a évidement cité  comme exemple d'identité collective ,le cas de la nation "arc-en ciel " imposée en Afrique du Sud aprés la chute de l'Apartheid . Un modèle de "communauté de destin " à suivre  . Et sans discuter .

 

Pourtant d' autre voies plus réalistes sont envisagées par les forces de résistance sud-africaine . Celle du Volkstaat  notament . 

 

  Le Volkstaat  ( état du peuple ) , est un concept politique visant à promouvoir la création d'un état souverain pour le peuple afrikaner , aujourd'hui opprimé et persécuté au sein d'une Afrique du Sud multiraciste et capitaliste .

Les partisans du Volkstaat s'appuient sur la section 235 de constitution sud-africaine de 1996 , qui prévoit le droit à l'autodetermination des communautés établies sur son sol .

A l'opposé du régime d'apartheid , qui s'appuyait sur le libéralisme et l'exploitation des Noirs , le Volkstaat s'affirme comme un socialisme Afrikaner , un socialisme communautaire et agraire , visant à l'autosuffisance économique et la préservation de la culture et des traditions afrikaans .

Des experiences pilotes sont d'ores et déjà mises en place , notament la fameuse communauté d'Orania , véritable "terre promise" , fondée en 1996 , dont le dévelopement est fondé sur l'agriculture bio .

 

Le Volkstaat constitue un espoir pour le peuple Afrikaner , à l'heure ou l ' Afrique du Sud mondialisée s'enfonce chaque jour un peu plus dans la misère et le chaos .

 

  A squadra 

 

 

 

 

Partager cet article