Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

    L'information émane de l'Eglise Catholique : la Corse a été choisie par l'Education Nationale ( française)  comme "région pilote" dans la diffusion dans les lycées dés la rentrée scolaire prochaine, d'un film destiné à lutter contre les "préjugés sexuels". Le but de cette initiative est en réalité d'introduire l'enseignement de la "théorie du genre", nouvelle étape de l'entreprise de destruction du modèle familial et sociétal  en Europe menée par la République française, conformément à l'agenda mondialiste auquel ont fait allégeance  les "élites" de l'Ouest du continent. Une fuite en avant engagée à un rythme de plus en plus rapide ( la loi sur le mariage gay n'est pas encore promulguée officiellement ) en prévision d'une possible révolte généralisée des franges demeurées saines de la population.

 

 

Francisation et mondialisme: la Corse  choisie comme "région pilote" pour la propagande en faveur de la théorie du genre.. 

 

La théorie du genre, qui sera bientôt enseignée au lycée à l’initiative du ministre de l’Education nationale, se base sur une dissociation du sexe physique ou biologique de l’individu et son orientation sexuelle. Selon cette théorie, l’hétérosexualité n’est pas innée mais un acquis culturel imposé par l’éducation et par la société dans laquelle on grandit. Il s’agit d’expliquer aux jeunes que bien qu’ils soient physiquement masculins ou féminins, il leur appartient de définir leur propre orientation sexuelle, elle-même susceptible de varier au cours de la vie. Sous le terme grandiloquent orientation sexuelle, on comprend tout simplement le désir érotique, qui peut s’exprimer non seulement dans la hétéro- ou homo-attirance mais aussi dans la pédophilie, le sadisme, le voyeurisme etc.  La théorie du genre (ou gender studies), est née aux Etats-Unis dans les années 70 et aujourd'hui popularisée par l'universitaire Judith Butler . Elle postule que le désir érotique soit indépendant du genre biologique de l’individu, qui est donc libre de choisir son orientation sexuelle. Ainsi, elle cherche à nier ou relativiser la différence et la complémentarité des sexes. La différence psychique entre homme et femme serait une pure construction sociale.

 

On voit qu’il s’agit avant tout de la question de l’homosexualité, et la théorie est, en effet, promue par les activistes homosexuels, pour lesquels l‘idéal recherché c’est que l’on puisse se marier avec une autre personne sans se soucier de son sexe biologique. Ils maintiennent que l’identité sexuelle biologique est seulement physique et ne détermine pas le désir sexuel. La traditionnelle complémentarité de l’homme et de la femme est ainsi remplacée par une liberté absolue de l’orientation sexuelle. L’indifférence entre les hétéros, les homos, les bi et les trans devient la norme. C’est le désir qui détermine l’orientation sexuelle, et lui seul. Cela conduit à une nouvelle conception de la personne, libérée non tant de gênantes contraintes morales que du poids insupportable qu’impose la condition physique d’être femme ou homme. Cette fumeuse  théorie, sera  enseignée aux adolescents comme une vérité scientifique.

 

 L'Education Nationale française a des projets pour la jeunesse Corse...

 

 

 

  Reste à savoir pourquoi la Corse a été choisie pour une telle expérimentation. En raison de son paradigme traditionnaliste et par la volonté de choquer et d'humilier, caractéristique de l' entreprise de Subversion menée par les lobbys cosmopolites parisiens ?

De toute manières et contrairement à ce que l'on a entendu lors de l'affaire du mariage gay,tout cela n'est pas "un truc de français" et notre peuple demeure,plus que jamais et en raison même de ses facultés d'insoumission , une cible privilégiée du Système.

 

A Squadra  

 

 

Partager cet article