Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://corse.france3.fr/sites/regions_france3/files/styles/top_big/public/assets/images/village_corse_panneau_1.jpg 

 

    C' est donc le 9 février prochain que se tiendra la 1ere grande manifestation contre l'abrogation des "arrétés Miot" qui jusqu'alors garantissaient aux Corses l'exemption du paiement de droits de succession sur les biens immobiliers. Le collectif à l'origine de cette manifestation désire manifestement donner à celle-ci un caractère pragmatique, illustré par le slogan de l'unique banderole autorisée : " Un statut fiscal dérogatoire pour la Corse". Une volonté louable de rassembler le plus largement possible qui ne doit pas faire oublier les enjeux essentiels de cette question : par delà les rivalités de gangs politiciens parisiens ( un Conseil Constitutionnel de droite plantant une épine dans le pied d'un gouvernement de gauche ) la volonté d'une  République française agonisante d'achever son entreprise bi-centenaire d'éradication d'un peuple européen rétif à ses dogmes et injonctions.

 

http://04.img.v4.skyrock.net/048/patria-liberta/pics/2660769224_1.jpg 

  Il appartient au mouvement national de donner un caractère idéologique de cette mobilisation, à l'instar de celle contre les "Boues Rouges" au début des années 70, qui, suivie des évènements d'Aléria, fut le déclencheur de la conscience nationale corse et constitua un véritable éveil politique pour une génération de cadres et militants de la lutte de notre peuple.

La manifestation du 9 février présentera certes  un caractère insolite : un peuple défilant dérrière ses notaires. Mais le mouvement national devra en faire le début d'une nouvelle séquence historique, et mettra  en echec les minables tentatives  d'instrumentalisation de la colère populaire par les éternels laquais du Système. 

 

 

A Squadra

Partager cet article