Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  L' associu  puliticu " U Riacquistu di Purti Vecchju " prisintava a so dimarchja stu marti sera . 

 

 

U RIACQUISTU DI PORTI VECCHJU

Cunfaranza Stampa

 

Rilancià a dimarchja di « u Riacquistu di Portivecchju », ramintà i valori e i richezzi partendu da i so criterii storichi, difenda e valurizzà a so identità comu u puntu maiori di u so sviluppu umanu, suciali e ecunomicu, eccu i nosci ubbiettivii pa’ parmettà a sprissioni d’issa voci purtivechjiaccia.

Issa dimarchja s’iscriva in ‘ssu principiu filusoficu di fà di i so abitanti di a comuna, di tutti issi famidda di i nosci pasciali e di a noscia città, l’attori di u nosciu avvena induva u bé cummunu hé u fundamentu di u so sviluppu.

Vulemu strutturà, allargà e fà sparta u nosciu parè à tutti.

U Riacquistu di Portivecchju volli prisirvà l’equilibriu principali d’issa storia tarrituriali, umana e famidiaria chi hé noscia pa’ custitui un’alternativa di pettu a a disintegrazzioni di u nosciu circondu suciali e culturali.

U Riacquistu di Portivecchju pruponi –comu l’ha dighjà ditta pà l’ultimi alizzioni municipali – un altru prughjettu puliticu induva a cumunità purtivechjiaccia t’ha a primura di a so evoluzzioni.

U Riacquistu di Portivecchju volli assicurà i primi dritti d’issa cumunità stazzunata da u tempu e da a storia.

U Riacquistu di Portivecchju s’ingaghjà nant’a issi punti maiori :

- U sviluppu ecunomicu e suciali incu una cerbiddata cumplémentarità di i so settori cuncernati chi gira u spinu a issu « tuttu turisimu » distruttori e avilliscenti.

 

- Una pulitica fundiaria in leia inc’una visioni glubali di l’accuciamentu tarrituriali, assicurendu un sviluppu durevuli, l’équilibriu di u nosciu circondu suciali, e chi rimbatta a logica di a marcantalisazzioni.

- Una forta pulitica di riacquistu culturali e linguisticu pa’ da a a noscia lingua e a noscia cultura a piazza chi hé soia.

- Una pulitica di difesa e di valorisazzioni tarrituriali pa’ mantena e spannà l’équilibriu suciali e umani di a città e di i pasciali e di famidda chi campani in issi lochi.

- Una pulitica d’opposizzioni contr’u spussessu fundiariu purtatu da a marcantalisazzioni di a tarra (logica di pulitica liberala) chi participeghja a a sparizzioni di a noscia sucità e a caccià l’aghjenti di chivi fendu u ghjoccu di i derivi razzisti.

- Una pulitica di sustegnu e di stallazzioni pa’ tutti issi purtivichjaci ch’iddi sighini ghjovani o no, e chi so cunfruntati a u prublema di l’impiegu, di l’accessu a a pruprietà e di u drittu a l’alloghju.

A noscia dimarchja rughjunali un si po staccà di u dibattitu chi cuncerna l’avvena di a Corsica. Prima di tuttu simu naziunali e semu d’accunsentu incu issu disegnu di spannamentu chi assicureghjia a u populu Corsu a maestria di i so dritti fra quali quiddu di scedda u so destinu.

L’attualità ci porta u pesu dramaticu di a sottumissioni di a Corsica chi dura da seculi comu ci ramenta u prisimu sfurmatu di a so vassalisazzioni. A Corsica un ha lezzioni da riceva da u Statu chi l’ha spussessu di tutti i so attributi fra quali l’aserciziu supranu di a ghjustizia.

U tarricciu maffiosu annant’a quali si movi a délinquenza maoiri di a finanza e u banditisimu un po piattà a primura di l’inciaccata rispunsabilità di u Statu chi l’ha cuncepitu e pa’ cumbatta più facilmenti l ’aspirazzioni nazziunali.

Suvitemu incu intaressu issa vulintà cumuna manifestata durant’a l’ultimi ghjurnati intarnazziunali di Corti induva i furmazzioni pulitchi francesi di dritta e di manca, incu u muvimentu patrioticu corsu, volini cunsulidà u principiu di una tappa chi po arradicà a Corsica ind’é un andatura pulitica d’appaciamentu e d’affirmazzioni. Sustinaremu e participaremu a a so traduzzioni effettiva.

 

In francese :

   

Relancer la démarche de « U Riacquistu di Portivecchju », rappeler les valeurs et les richesses de la région à partir de ses critères historiques, défendre et valoriser son identité comme point d’appui de son développement humain, culturel, social et économique, tels sont aujourd’hui les objectifs que nous nous donnons pour permettre l’expression de cette voix visionnaire porto vecchiaise.

Cette démarche s’inscrit selon ce principe philosophique de faire des habitants de la commune, de toutes ces familles originaires des hameaux et de la ville, les actrices et les acteurs de notre devenir ou le bien commun constitue un socle de développement.

Nous entendons structurer, élargir, et faire partager notre approche par le plus grand nombre.

U Riacquistu di Portivecchju entend préserver l’équilibre essentiel de cette histoire territoriale, humaine et familiale qui est la nôtre, afin de constituer une alternative à la désintégration de notre tissu social et culturel.

U Riacquistu di Portivecchju entend proposer – comme il l’a déjà fait pour les dernières élections municipales – un tout autre projet politique ou la communauté porto vecchiaise est l’actrice principale de son évolution.

U Riacquistu di Portivecchju entend garantir les droits essentiels de cette communauté forgée par le temps et l’histoire.

U Riacquistu di Portivecchju entend s’engager sur les points essentiels suivants :

- Un développement économique et social avec une complémentarité intelligente et productive des secteurs concernés tournant résolument le dos au « tout tourisme » destructeur et avilissant.

- Une politique foncière en harmonisation avec une vision globale de l’aménagement territorial, garantissant d’une part un développement durable, l’équilibre de notre tissu social, et réfutant tout logique de marchandisation.

- Une politique de ré acquisition culturelle et linguistique offensive afin de redonner à notre langue et notre culture leur place originelle.

- Une politique de défense et de valorisation territoriale pour préserver et épanouir l’équilibre social et humain de la ville et des hameaux et des familles qui les habitent.

- Une politique d’opposition contre cette dépossession foncière engendrée par la marchandisation de notre terre (implacable logique ultra libérale) qui participe au délitement de notre société et à la substitution de population faisant le lit des dérives communautaristes.

- Une politique de soutien et d’installation pour tous ces porto – vecchiais jeunes et moins jeunes, confronté au problème de l’emploi, de l’accès à la propriété et du droit au logement.

 

Notre démarche régionale ne saurait être dissociée du débat qui concerne l’avenir de la Corse. Nous sommes avant tout des nationaux qui inscrivons tout autant notre approche dans ce dessein émancipateur qui garantit au peuple corse la maitrise de ses droits parmi lesquels celui de choisir librement son avenir.

L’actualité nous rappelle le poids dramatique de la soumission à laquelle la Corse est séculairement soumise depuis des siècles, comme elle nous renvoie au prisme déformant de sa vassalisation. Elle ne saurait en effet recevoir des leçons de comportement et de droit d’un Etat qui l’a historiquement dépossédé de ses attributs parmi lesquels l’exercice souverain de la justice.

Le terreau maffieux sur lequel évolue la grande délinquance financière et le grand banditisme, ne saurait éluder la responsabilité première et écrasante de cet Etat qui l’a engendré et nourrit pour mieux combattre l’aspiration nationale.

Nous suivons enfin avec intérêt cette volonté commune manifestée lors des dernières « ghjurnati intarnaziunali di Corti » ou des formations politiques françaises (droite comme gauche) – avec le mouvement patriotique corse - entendent consolider le principe d’une étape susceptible d’ancrer la Corse dans un progressif processus politique d’apaisement et d’affirmation. Nous soutiendrons et participerons à son effective traduction .

 

Partager cet article