Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://news.tunistribune.com/sites/default/files/styles/large/public/wp-content/uploads/2012/11/agression.jpg?itok=l860S1zH

 

  Chacun peut le constater, la litanie quasi-quotidienne des faits divers impliquant la "délinquance de proximité"  tend souvent à provoquer chez le citoyen ordinaire, après quelques vaines bouffées d'indignation, ce sentiment de fatalisme, de lassitude et de résignation caractéristique de l'état de soumission prévalant dans certaines zones de l'hexagone. Grande est alors la tentation du repli individuel et de la souffrance silencieuse qui, en Corse aussi, étreint les plus faibles et les les plus vulnérables. 

Tel n'est pas le cas des initiateurs du collectif  "Mai più",qui, à la suite de l'agression nocturne de deux jeunes ajacciennes en pleine rue le 4 avril dernier, ont décidé de ne plus fermer les yeux, de faire valoir le droit à "la sécurité pour tous", de refuser la banalisation de la délinquance au quotidien.

Après avoir lancé une pétition ayant recueilli à ce jour plusieurs centaines de signatures, le collectif Mai Più entend pérenniser son action au service d'une prise de conscience populaire autour de ce qui trop souvent est qualifié "d'incivilités".

 

Le but du collectif est d'apporter un soutien aux victimes, de relayer une information parfois occultée ou tronquée par les médias officiels, d'interpeller les responsables politiques, et de manière globale de RENDRE LA PAROLE AU PEUPLE sur des sujets bien souvent "verrouillés" par de pseudo-autorités morales.

 

Une réunion d'information est prévue à Aiacciu le 24 mai prochain. Le collectif appelle tous ceux qui se sentent concernés, déterminés à ne pas laisser ce type de situation perdurer, à le rejoindre, en dehors de toute affiliation ou récupération politique.

 

A Squadra 

 

Pour tout contact ou information : link  

 

pour signer la pétition : link

 

 

lire aussi : 

Une pétition contre l'insécurité en corse

Partager cet article