Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Per l'indipendenza

COMMUNICATION DU GROUPE DE REFLEXION "PER L'INDIPENDENZA" :

 

La dernière visite ministérielle française comme les récentes déclarations officielle du préfet en poste à Aiacciu sanctionnent de manière définitive l'orientation réformiste et autonomiste prise depuis une décennie par les partis nationalistes corses et mettent en lumière le rôle réel assigné par l'état colonial à la CTC  et ses élus. Le temps des illusions est révolu, l'heure est  à une réorientation de la lutte nationale vers l'un de ses principaux fondements politiques : l'émancipation du peuple Corse par l'auto-organisation et l'affirmation légitime de sa souveraineté, démarche symbolisée par la Cunsulta Naziunale. Celle-ci élue en 2008 avait élaboré le 14 juillet 2011 un texte législatif portant sur "la protection du patrimoine foncier et immobilier de la Corse", destiné à  incarner et appliquer le principe de la souveraineté nationale à la question immobilière.

 

En voici le contenu :
« Le patrimoine national du peuple corse comprend tout le patrimoine foncier et bâti à l’exclusion des propriétés privées à usage personnel. Cependant, les transactions concernant les propriétés privées devront se faire prioritairement pour satisfaire les besoins en logement des personnes installées en Corse et qui se reconnaissent dans le peuple corse. Cette reconnaissance se traduit par la demande d'accession à la nationalité corse dans les conditions prévues pour l'obtention de la carte nationale d'identité délivrée par la Cunsulta Naziunale.
Par ailleurs, est considérée d'ores et déjà comme illégale toute vente à des privés de biens appartenant à des collectivités (communes, département, CTC, État et Église)
À compter de ce jour, 14 juillet 2011, la Cunsulta Naziunale reconnaît comme seules légitimes et légales les acquisitions immobilières et foncières réalisées par les résidents qui auront fait ou feront leur demande pour obtenir la nationalité corse dans le cadre du processus d'accession à l'indépendance initié et développé par la Cunsulta Naziunale.
Toute autre acquisition par des personnes ne correspondant pas à ces critères conduira à une expropriation sans indemnité dans le cadre de l'indépendance. Les biens fonciers et immobiliers nationalisés tomberont dans le domaine public et seront consacrés prioritairement aux besoins sociaux du peuple corse (Logement, production agricole, etc.) »

 

 "PER l'INDIPENDENZA" appelle tous les patriotes à venir débattre de la manière de populariser cette résolution auprès de notre peuple et sur la scène internationale , le 14 juillet prochain à partir de 10 h devant le couvent Sant'Antone di a Casabianca .

Partager cet article