Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

    Publié le 29 avril dernier sur la version internet du journal libéral-libertaire "Libération", l'article intitulé "Que la Corse largue les amarres", commis par le dénommé Luc Le Vaillant  a d'ores et déjà enflammé forums et blogosphère insulaires. Tel était probablement le but de l'auteur de ce petit condensé de mépris envers un peuple Corse, décidément  étranger aux bonnes manières en vigueur dans les diners parisiens. Mr Le Vaillant pourra donc briller à peu de frais,auréolé de la gloire de celui par qui le scandale arrive et japper au pied de la table de ses maitres, les  patrons de la Holding Refondation, actionnaire majoritaire de "Libé".

 

   LUC LE VAILLANT , employé de la Holding Refondation , vomit sur les Corses ..

 

  Un tel déluge d'insultes déversées dans ce quotidien à prétention  humaniste ne saurait surprendre que ceux là mêmes qui persistent à croire aux bobards de  la propagande officielle sur l'égalité. Car si les Corses furent peut être des "Justes", ils ne feront jamais partie des "Elus" ainsi que nous le rappelle une fois de plus Libé.

 

  Le journal "Libération" fut fondé en 1973, sous l'égide de la "Gauche Prolétarienne", une organisation maoiste dirigée par Benny Levy. Il évolua peu à peu vers une ligne sociale démocrate, puis ouvertement libérale et atlantiste dès le milieu des années 80. "Libé" est aujourd'hui controlé par le banquier Edouard de Rothschild. On retrouve parmi les actionnaires le milliardaire rose Pierre Bergé et l'agent d'influence sioniste Bernard Henry Levy.

 

   Le journal de la gauche-caviar "Libération" controlé par le millardaire Edouard de Rothschild...

 



 

  "Libération" est souvent accusé par ses détracteurs les plus superficiels d'avoir trahi ses engagements initiaux proclamés au nom  d'une hypothètique révolution sociale. De Benny Levy à Edouard de Rotschild, l'organe de propagande soixante-huitard est en réalité demeuré d'une fidélité absolue à son allégeance au mondialisme et à son travail de destruction des peuples européens, des sociétés, cultures et conceptions traditionnelles.

 

Le petit étron produit par le laquais Le Vaillant  confortera en tous cas  les plus conscients d'entre les nôtres dans leur volonté de  lutter pour réellement "larguer les amarres" et se séparer au plus vite d'un pays sur lequel  règnent sans partage les Rothschild...

 

A Squadra 

 

  L'étron de Mr Le Vaillant :   link

 

Partager cet article