Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://p5.storage.canalblog.com/59/77/331239/90725674_o.png

 

  Il y a quelques jours sortait en librairie le livre  d'Alain Mosconi intitulé "Dans la sillage de la lutte" et préfacé par l'ancien candidat mondialiste à la présidence de la République Française Olivier Besancenot . Destiné à impulser sa campagne pour l'accession à  la direction du STC en juin 2014, l'ouvrage retrace l'histoire et les dessous de l'affaire du navire  Pascal Paoli "rendu à son légitime propriétaire, le peuple Corse" , en septembre 2005. Une action syndicale spectaculaire restée dans la mémoire collective comme un grand moment de mobilisation, d'unité et de lutte contre un sytème qui montra à cette occasion son vrai visage :des politiciens véreux et des  parasites financiers, une République bananière de France et une classe politique insulaire humiliée, des médias aux ordres, l'armée contre les travailleurs etc...

 

L'auteur développe également quelques considérations politiques et philosophiques censées éclairer le sens de son combat.

 

Et parmi celles-ci figure,chacun peut s'en douter au vu des soutiens de Mosconi, l'inévitable couplet sur la "Corse tolérante" et l'antiracisme, catéchisme  décliné sur le mode lyrique de rigueur :  " La tolérance ne se décrète pas, elle se construit au quotidien en ayant pour axe l'acceptation de l'autre, conçu comme un élément enrichissant pour soi-même."

 

Et puis l'apothéose : " Je suis Corse,et donc méditerranéen à la fois ! Je suis méditerranéen et donc EUROPEO-AFRICAIN !! Je suis européo-africain, et donc au coeur de deux grandes civilisations ! Je suis au coeur de deux grandes civilisations, et donc, au coeur de l'Humanité ! " ( p93 ). Rien de moins ! 

 

                                            Européo-africain, le peuple Corse vu par Alain Mosconi ?

http://blogs.westword.com/showandtell/sc33.jpg

 

Aprés avoir repris ses esprits, il convient donc de se pencher sur ce terme, EUROPEO-AFRICAIN employé par Mosconi. Fantaisie personnelle, intuition "d'avant garde", ou ballon d'essai lancé pour un concept  préalablement élaboré en loge et destiné à être imposé au mouvement national pour définir le peuple Corse, en lieu et place de celui de "communauté de destin" désormais considéré comme obsolète ? 

Une nouvelle étape dans l'entreprise d'éradication de notre peuple a t elle été décidée au sein des cénacles mondialistes qui oeuvrent actuellement à une prise de controle définitif du mouvement national corse ?

 

 Et la suivante sera t elle la mise à l'écart du drapeau à tête de maure, symbole  politiquement incorrect et inadéquat pour représenter un peuple "européo-africain", comme ce fut le cas lors de la visite du président français Hollande et du frère du roi du Maroc à Bastia le mois dernier ?

 

L'avenir le dira, qui dépendra de la prise de conscience des éléments restés sains de notre peuple. En pointe du "progrès", Alain Mosconi ne devrait lui pas manquer de soutiens parmi la caste politico-médiatique et les nombreux "amis" de notre peuple.

 

A SQUADRA

 

 

 

Partager cet article