Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 Corsica Libera appelle tous les Corses à se mobiliser le 21 avril  sur le site de A Testa Ventilegne, une zone située sur la commune de Figari, jusqu'alors protégée et dédiée aux activités agricoles.Un projet d'urbanisation du site est en cours , inspiré du projet de développement de la Corse ( PADDUC ) fondé sur le tout tourisme et les résidences secondaires que tenta d'imposer l'ancienne majorité de la C.T.C. Dans toute la Corse, et particulièrement sur les zones littorales,  promoteurs et spéculateurs accentuent leur pression avant l'adoption d'un nouveau PADDUC plus restrictif,par le levier de PLU adoptés par des municipalités acquises et complices de ces opérations, sur le principe du "fait accompli".

 

http://www.ulevante.fr/wp-content/uploads/2013/03/testa.png

Le PADDUC nouvelle version,sensé défendre les intêrets de la population locale, est présenté par la classe politique "progressiste" comme la cléf d'une réappropriation de la Corse par les Corses.Il s'agit évidemment d'une illusion,dans le droit fil de celles entretenues par la gauche insulaire sur la modification constitutionnelle, la charte des langues régionales et autres balivernes, balayées d'un revers de main  par le pouvoir parisien.

Car le projet de PADDUC tel qu'il est présenté, si limité que soit ses ambitions,entre en contradiction avec les principes directeurs libéraux de l'UE et de la République Française.Des institutions politiques inféodées au monde de l'Argent et oeuvrant à la destruction de toute barrière à son omnipotence.

 

http://ahahh.blog.lemonde.fr/files/dscn5331.JPG

La spoliation de notre peuple, le vol de notre terre,s'appuient sur le "droit de propriété" et du commerce, garantis par les lois et les moyens de coercitions mis en place par le Système.Ils ne sont pas une fatalité et ne sauraient pas être considérés comme intangibles et éternels.Ce qui a été volé peut être repris, les spoliateurs peuvent être chassés ainsi qu'il advint dans de nombreuses parties du monde.

C'est ce principe que mit en avant la Cunsulta Naziunale qui dans sa résolution de juin 2011, définissait le cadre d'une "loi pour la sauvegarde du patrimoine foncier et immobilier " destinée à être appliqué lors de l'accession de la Corse à la souveraineté. Une orientation à première vue utopiste,voire anachronique, mais qui fixe en réalité le seul cadre réaliste de la lutte contre la spoliation de notre terre : celui de la Lutte de Libération Nationale s'inscrivant dans une rupture avec le Système et ses institutions, de l'affirmation et de la mise en place d'un Droit National Corse au service exclusif de notre peuple.

 

Tutti à A TESTA VENTILEGNE U 21 D'Aprile !!

 

http://d3.img.v4.skyrock.net/3683/42473683/pics/2101369569_small_1.jpg

 

Première loi sur la sauvegarde du patrimoine foncier et immobilier 

Le patrimoine national du peuple corse comprend tout le patrimoine foncier et bati à l'exclusion des propriétés privée à usage personnel.Cepandant, les transactions concernant les propriétés privées devront se faire prioritairement pour satisfaire les besoins en logement des personnes installées en Corse et qui se reconnaissent dans le peuple Corse.

Cette reconnaissance se traduit par la demande d'accession à la nationalité corse dans les conditions prévues pour l'obtention de la carte nationale d'identité délivrée par la Cunsulta Naziunale.

Par ailleurs, est d'ores et déjà considérée comme illégale toute vente à des privés de biens appartenant à des collectivités ( communes, Etat, CTC et Eglise ).

A compter de ce jour, 14 juillet 2011, la Cunsulta Naziunale reconnait comme seules légitimes et légales les acquisitions immobilières réalisées par les résidents qui auront fait ou feront leur demande pour obtenir la nationalité Corse dans le cadre du processus d'accession à l'Indépendance.Les biens fonciers et immobiliers nationalisés tomberont dans le domaine public et seront consacrés prioritairement aux besoins sociaux du Peuple Corse ( logement, production agricole etc ..)

 

CUNSULTA NAZIUNALE , 14 juillet 2011  

 

 A SQUADRA 

 

 

Partager cet article